Nestlé promet des barres chocolatées moins sucrées

VeveyLes chercheurs de la firme ont trouvé le moyen de modifier la structure du sucre. Le procédé va être breveté.

Les quartiers de Nestlé à Vevey.

Les quartiers de Nestlé à Vevey. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le groupe suisse Nestlé, numéro 1 mondial de l'agroalimentaire, veut mettre moins de sucre dans ses produits, après avoir découvert un moyen scientifique pour réduire jusqu'à 40% la teneur en sucre de ses confiseries, selon un communiqué publié àVevey, le siège de la multinationale. «Nos scientifiques ont découvert une manière complètement nouvelle d'utiliser un ingrédient naturel traditionnel», a précisé Stefan Catsicas, directeur technologique de l'entreprise, cité dans le communiqué.

Les chercheurs de la firme ont trouvé le moyen, à l'aide d'ingrédients naturels, de modifier la structure du sucre afin d'en mettre moins dans le chocolat sans en changer le goût, précise-t-il.

Nestlé ajoute qu'il va breveter le procédé et qu'il prévoit de commencer à l'utiliser dans toute une gamme de produits à partir de 2018. Le groupe fabrique notamment les barres Kitkat et Aero et les Smarties. (ats/nxp)

Créé: 01.12.2016, 09h51

Articles en relation

Guerre des dosettes: Nestlé va faire recours

Suisse La multinationale a perdu une manche face à Migros dans la bataille des capsules de café. Mais elle va poursuivre la procédure. Plus...

Nestlé veut créer 500 emplois pour les jeunes

Suisse La multinationale basée à Vevey (VD) va engager des milliers de jeunes à travers le monde d'ici 2020. Plus...

La Bourse salue la meilleure rentabilité de Nestlé

Résultats Au premier semestre 2016, le bénéfice est de 4,1 milliards de francs, pour le géant de l'agroalimentaire. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.