Passer au contenu principal

SuisseNestlé: salaire en hausse pour Mark Schneider

Le directeur général de Nestlé a reçu de 9,01 millions de francs au titre de 2018, contre 7,45 millions un an plus tôt.

Mark Schneider n'a mis qu'une année pour égaler la rémunération de son prédécesseur et désormais président du conseil d'administration Paul Bulcke.
Mark Schneider n'a mis qu'une année pour égaler la rémunération de son prédécesseur et désormais président du conseil d'administration Paul Bulcke.
AFP

Le directeur général de Nestlé, l'Allemand Mark Schneider, a perçu une rémunération - hors contributions à la caisse de pension et à la sécurité sociale - de 9,01 millions de francs au titre de 2018, contre 7,45 millions un an plus tôt. Le salaire de base est demeuré stable à 2,40 millions.

Il n'aura ainsi fallu qu'une année au grand patron actuel, en poste depuis début 2017, pour égaler la rémunération de son prédécesseur et désormais président du conseil d'administration Paul Bulcke. Les rétributions de ce dernier ont baissé à 3,49 millions de francs, contre 3,75 millions sur les seuls trois derniers trimestre de 2017, détaille le rapport annuel publié mardi.

L'enveloppe totale pour la direction a enflé de 7% à 40,56 millions de francs. Celle pour l'organe de surveillance s'est érodée de 8% à 8,58 millions.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.