Un fonds spéculatif US entre au capital de Nestlé

AgroalimentaireLe fonds activiste américain invite Nestlé à améliorer ses marges, lancer un programme de rachat d'actions et à se séparer d'activités non stratégiques.

Image d'illustration.

Image d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le fonds spéculatif Third Point a pris une participation de 3,28 milliards de francs dans Nestlé. La société américaine exige de la multinationale vaudoise une série de mesures, dont la vente de sa participation dans L'Oréal.

Action en hausse

Third Point a annoncé l'opération dimanche dans une lettre à ses investisseurs. Propriété de Daniel Loeb, le fonds s'en est déjà pris ces dernières années au groupe japonais Sony et à l'américain Yahoo. Cette participation, qui représente plus de 1% du capital du groupe alimentaire vaudois, est la plus importante jamais atteinte par la société d'investissement. Elle ferait de Third Point le huitième actionnaire du groupe, selon des données de Thomson Reuters.

Nestlé n'a pas souhaité commenter spécifiquement cette annonce. «Comme toujours, nous maintenons le dialogue ouvert avec nos actionnaires», a indiqué un porte-parole à l'ats. Le groupe entend poursuivre sa stratégie qui consiste à créer de la valeur à long terme à ses actionnaires.

L'opération a convaincu les marchés. A la Bourse suisse, l'action Nestlé a ouvert en nette hausse, avec un record à 86 francs en matinée. Le titre affichait encore un gain de 3,90% à midi, à 85,35 francs, dans un SMI prenant 1,13% au même moment. A la Bourse de Paris, L'Oréal gagnait 3,72%.

Dans sa lettre, le fonds se montre favorable à une vente de la participation de 23% détenue par Nestlé dans le groupe de cosmétiques français L'Oréal. Cette participation, qu'il considère non stratégique, a une valeur d'environ 25 milliards de dollars, ce qui correspond à environ 10% de la capitalisation boursière de Nestlé actuellement. Nestlé a acquis 29% de L'Oréal en 1974, alors que la société veveysane valait dix fois plus que la française. Il a revendu en 2014 6% des parts après l'arrivée à échéance du droit de préemption réciproque.

Marges à améliorer

Third Point invite aussi le géant veveysan à améliorer ses marges et à lancer un programme de rachat d'actions. Le fonds, qui possède environ 40 millions de titres et d'options dans Nestlé, estime que le titre a sous-performé par rapport à ses principaux concurrents américains et européens en matière de rendement pour les actionnaires et ce sur une base de trois ans, cinq ans et dix ans.

Il reproche également l'absence de croissance du bénéfice par action sur les cinq dernières années. Des discussions productives ont déjà eu lieu entre l'investisseur et la direction de Nestlé, poursuit la lettre.

Dans une note, UBS estime que la nouvelle met sous pression le nouveau directeur général Mark Schneider pour accélérer les mesures de création de valeur. L'établissement estime que le titre reste néanmoins sous-évalué et le recommande à l'achat.

Analystes rassurés

En ligne avec Daniel Loeb, les analystes considèrent que le rééquilibrage du portefeuille est une des pistes pour y arriver. Ils s'interrogent sur la pertinence des activités de confiserie dans la stratégie de Nestlé axée sur la nutrition, la santé et le bien-être et approuvent la réorientation annoncée il y a deux semaines du segment confiserie aux Etats-Unis.

La réduction des coûts et la stratégie financière sont également deux autres pistes de création de valeur à prendre en compte. Les analystes estiment en effet que la vente de la participation dans L'Oréal offrirait une possibilité pour un programme de rachat d'actions de 10 milliards de francs. (ats/nxp)

Créé: 26.06.2017, 12h12

Articles en relation

Les investisseurs saluent la décision de Nestlé

Alimentation Mercredi, le géant alimentaire vaudois a annoncé qu'il prévoyait de se séparer d'activités dans la confiserie aux Etats-Unis. Plus...

Nestlé pourrait vendre des activités aux USA

Alimentation Les activités de confiserie de Nestlé aux Etats-Unis ont enregistré des ventes d'environ 900 millions de francs en 2016. Plus...

Nestlé veut rendre plus sains les produits Maggi

Alimentation La multinationale veveysanne réduit la part de sel et d’additifs pour sa marque historique. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.