Passer au contenu principal

Droits humainsNestlé veut s'attaquer au travail forcé en Thaïlande

Le géant agroalimentaire vaudois veut s'engager contre les conditions de travail inhumaines sur les bateaux de pêche thaïlandais.

Nestlé veut éliminer le travail forcé dans le milieu de la pêche en Thaïlande.
Nestlé veut éliminer le travail forcé dans le milieu de la pêche en Thaïlande.
DR/Photo d'illustration

Nestlé souhaite éliminer, dans les mois à venir, le travail forcé dans le milieu de la pêche en Thaïlande, selon un communiqué diffusé lundi par le groupe.

L'entreprise a été confrontée, fin août aux Etats-Unis, à une plainte collective déposée par le cabinet d'avocats Hagens Berman auprès d'un tribunal californien, pour une infraction aux droits de l'homme en Thaïlande. Il était alors reproché à la firme qu'une partie des fruits de mer importés de la Thaïlande étaient pêchés dans des conditions d'esclavage.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.