Nestlé veut s'attaquer au travail forcé en Thaïlande

Droits humainsLe géant agroalimentaire vaudois veut s'engager contre les conditions de travail inhumaines sur les bateaux de pêche thaïlandais.

Nestlé veut éliminer le travail forcé dans le milieu de la pêche en Thaïlande.

Nestlé veut éliminer le travail forcé dans le milieu de la pêche en Thaïlande. Image: DR/Photo d'illustration

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Nestlé souhaite éliminer, dans les mois à venir, le travail forcé dans le milieu de la pêche en Thaïlande, selon un communiqué diffusé lundi par le groupe.

L'entreprise a été confrontée, fin août aux Etats-Unis, à une plainte collective déposée par le cabinet d'avocats Hagens Berman auprès d'un tribunal californien, pour une infraction aux droits de l'homme en Thaïlande. Il était alors reproché à la firme qu'une partie des fruits de mer importés de la Thaïlande étaient pêchés dans des conditions d'esclavage. (ats/nxp)

Créé: 23.11.2015, 18h37

Articles en relation

Nestlé n'est plus accusé de s'être entendu sur les prix

Canada Le Service des poursuites pénales du Canada (SPPC) suspend les accusations de fixation des prix visant Nestlé Canada. Plus...

Nestlé reprend la production de ses nouilles Maggi

Inde Le géant suisse de l'alimentation a repris la production de ses nouilles instantanées Maggi en Inde. Celles-ci étaient interdites depuis le mois de juin en raison d'une teneur excessive en plomb. Plus...

Nestlé voit ses ventes reculer sur 9 mois

Alimentation Le groupe alimentaire a réalisé un chiffre d'affaires de près de 65 milliards de francs depuis janvier, impacté par d'importants effets de change. Plus...

Nestlé Health Science investit 70 millions de dollars

Etats-Unis L'entité de Nestlé consacrée à la santé va investir dans la création d'un centre de recherche aux USA dédié à la recherche appliquée et au développement de produits innovants. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 18 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...