Passer au contenu principal

JaponNissan présente sa nouvelle Leaf

Le constructeur japonais a présenté mercredi sa nouvelle citadine électrique, dotée d'une plus grande autonomie.

La deuxième génération propose une autonomie théorique de 400 km entre deux recharges, comparée à 250 km pour la précédente Leaf. (Mercredi 6 septembre 2017)
La deuxième génération propose une autonomie théorique de 400 km entre deux recharges, comparée à 250 km pour la précédente Leaf. (Mercredi 6 septembre 2017)
Keystone

Le constructeur d'automobiles japonais Nissan a présenté mercredi au Japon sa nouvelle citadine électrique Leaf, dotée d'une plus grande autonomie, au moment où il est bousculé par la concurrence sur un segment dont il était le pionnier.

Le partenaire du français Renault a fait depuis longtemps le pari de l'électrique en lançant dès 2010 sa première Leaf, qui s'est écoulée à plus de 280'000 unités à ce jour. C'est peu comparé aux voitures à essence ou hybrides, mais Nissan espère faire décoller les ventes avec cette deuxième génération qui propose une autonomie théorique de 400 km entre deux recharges, comparée à 250 km pour la précédente Leaf.

Elle est en outre équipée de fonctionnalités de conduite semi-autonome, avec la technologie ProPILOT qui permet au véhicule de se maintenir dans la même file sur autoroute ou encore de se garer sur une place de parking sans intervention de l'automobiliste.

Ere électrique

«Le lancement d'une nouvelle Leaf survient au moment où le monde entier se tourne vers une ère électrique», a commenté le PDG du groupe, Hiroto Saikawa, en présentant mercredi le véhicule dans un centre d'exposition de la préfecture de Chiba, en banlieue de Tokyo, devant un parterre d'un millier de personnes.

Grâce à une meilleure autonomie combinée à des technologies avancées, ce dernier modèle «renforce la position de premier plan de Nissan sur ce segment», a-t-il estimé.

La compagnie a dit vouloir «doubler, voire tripler les ventes annuelles», qui se sont élevées à près de 48'000 unités sur l'exercice 2016/17 (dont quelque 12.500 au Japon et 14'000 aux Etats-Unis).

Concurrence américaine

La commercialisation est prévue début octobre au Japon, avant les Etats-Unis, le Canada et l'Europe en janvier 2018. Le prix dans l'archipel a été fixé à 3,15 millions de yens (environ 24'000 euros au cours actuel).

Seul sur ce créneau il y a sept ans quand la Leaf a fait ses débuts, Nissan doit désormais affronter la concurrence des américains General Motors (Chevrolet Bolt) et Tesla (Model 3) dans cette catégorie de milieu de gamme.

Plus largement, la plupart des constructeurs s'orientent vers le tout-électrique alors que, de la Chine à l'Europe, les autorités brandissent leurs ambitions écologiques et que les normes environnementales se durcissent.

AFP

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.