Nouvel acompte versé aux créanciers de SAirGroup

Liquidation de SwissairPlus de dix ans après l'immobilisation de la flotte de Swissair et la disparition du groupe de transport aérien, la liquidation suit son cours.

Au final, les créanciers obtiendront au titre de la liquidation de SAirGroup un dixième des montants reconnus comme créances de 3e classe.

Au final, les créanciers obtiendront au titre de la liquidation de SAirGroup un dixième des montants reconnus comme créances de 3e classe. Image: ARCHIVES/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les créanciers de 3e classe de SAirGroup se verront verser à fin mars un 3e acompte se montant à 2,6% des créances admises.

Ainsi plus de 10'800 créanciers de SAirGroup, soit la société holding qui chapeautait l'ensemble des activités du groupe constitué autour de la compagnie aérienne Swissair, se partageront au total 472 millions de francs, ressort-il de la circulaire numéro 21 publiée mercredi par le liquidateur Karl Wüthrich. En 2008, ils avaient obtenu un premier acompte de 5,3%, suivi d'un 2e de 2,1% en 2010.

Au final, les créanciers obtiendront au titre de la liquidation de SAirGroup un dixième des montants reconnus comme créances de 3e classe. En mai dernier, le liquidateur du groupe failli avait indiqué dans son rapport d'activité 2011 que le dividende maximal pour les détenteurs de créances de 3e classe devrait s'établir à 18,1%.

Ce taux était toutefois soumis à la condition que toutes les actions en contestation de l'état de collocation encore pendantes soient rejetées et que les créances différées ne soient reconnues qu'à hauteur de 40%. Dans le cas contraire, le dividende minimum devait s'élever à 10,8%.

Près de 50 milliards de francs

Avec les acomptes déjà versés, les créanciers de 3e classe ont reçu 7,4% de leurs prétentions, lesquelles se montent à un total de 48,9 milliards de francs. Sur ce montant, les créances reconnues se chiffrent à 10,15 milliards, alors qu'en 2011 des actions en justice étaient en cours pour des demandes de 3,15 milliards.

Dans sa circulaire, le liquidateur signale par ailleurs que diverses sociétés financières, comme, dernièrement Alpenland Treuhand, soumettent aux créanciers des offres de rachat pour leurs prétentions. Ces entreprises se procurent les informations sur les créances annoncées dans le cadre de leur droit de consultation en tant que créancières de SAirGroup.

L'avocat du cabinet Wenger Plattner précise que ces sociétés financières agissent indépendamment de lui. Sa qualité de liquidateur du groupe ne lui permettant pas d'émettre de recommandations quant au comportement à adopter face à de telles offres, Karl Wüthrich renvoie aux circulaires précédemment publiées, dont en particulier celle publiée en mai 2012. (ats/nxp)

Créé: 13.02.2013, 13h23

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.