Passer au contenu principal

Une nouvelle plateforme voit le jour à Genève

L’Uni et la HES-SO Genève s’associent pour créer le Laboratoire de Technologie Avancée, qui apporte des solutions aux entreprises.

La spectroscopie permet, à partir de l’analyse de la lumière émise, transmise, réfléchie par un matériau, d’en déduire les propriétés physiques? UNIGE/Lionel Windels
La spectroscopie permet, à partir de l’analyse de la lumière émise, transmise, réfléchie par un matériau, d’en déduire les propriétés physiques? UNIGE/Lionel Windels

Les interactions entre le monde académique et l’industrie sont capitales dans l’émergence des technologies de pointe qui apportent des solutions innovantes aux entreprises. Dans cet objectif, l’Université de Genève (UNIGE) et la Haute Ecole Spécialisée de Suisse Occidentale - Genève (HES-SO Genève) se sont associées pour créer une nouvelle plateforme: le Laboratoire de Technologie Avancée (LTA) qui a été inauguré hier. Le LTA a pour but d’apporter des solutions techniques originales aux entreprises en leur permettant d’utiliser certaines infrastructures des hautes écoles pour concrétiser leurs projets, ont indiqué hier les deux institutions. UNIGE et HES-SO Genève possèdent toute une palette d’équipements qui sera mise à disposition de cette nouvelle plateforme dédiée à l’innovation. «Spectromètres (photo), machines de prototypage rapide, lithographie à faisceau d’électrons, etc. font partie de la centaine d’équipements de pointe que les entreprises genevoises et suisses peuvent désormais utiliser grâce au LTA. En consolidant le partage de ressources entre les partenaires industriels et académiques, le LTA favorise les synergies et ouvre de nouvelles opportunités pour le développement de projets innovants et transversaux.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.