Novartis arrête de produire un médicament

PakistanLe géant pharmaceutique bâlois exigeait une hausse de prix pour son remède antituberculeux.

Image: ARCHIVES - PHOTO D'ILLUSTRATION/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Novartis a arrêté de produire des médicaments contre la tuberculose au Pakistan. Un différend sur le prix de vente de ces produits est à la base de cette interruption.

L'entreprise bâloise a confirmé cet arrêt mercredi auprès de l'agence de presse Reuters. Selon un porte-parole, la firme envisagerait même son retrait complet au niveau de ce segment au Pakistan. Elle contrôle environ 30% du marché pakistanais en ce qui concerne les antituberculeux.

Comme dans de nombreux autres pays moins avancés, une agence publique, la Drug Regulatory Authority of Pakistan (DRAP), fixe le prix des médicaments importants au Pakistan.

Hausse de 30% réclamée

Novartis et d'autres groupes pharmaceutiques estiment que les autorités ont trop peu augmenté les tarifs ces dernières années. Ils exigent une hausse moyenne de 30% des prix pour les médicaments soumis au service public afin que leur production reste rentable.

Récemment, ces sociétés ont fait usage en ce qui concernent les remèdes contre la tuberculose d'une clause de rigueur («hardship»), qui permet de renégocier les termes d'un contrat et qui peut être activée tous les trois ans. Mais la DRAP permet uniquement une augmentation des tarifs de 8%.

Peur d'une pénurie

Au côté de l'entreprise bâloise, seules trois firmes élaborent des préparations contre cette maladie au Pakistan. Mais il y aurait 18 groupes qui disposent de la licence nécessaire à cette fabrication.

Médecins et autorités sanitaires craignent une pénurie de médicaments contre la tuberculose. Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), un demi-million de Pakistanais souffre de cette pathologie sur une population totale de 190 millions d'habitants. (ats/nxp)

Créé: 20.07.2016, 15h09

Articles en relation

Novartis affiche des résultats en léger repli

Pharma Le géant pharmaceutique bâlois a vu son bénéfice net reculer de 3% au 2e trimestre à 1,78 milliard de francs. Plus...

Novartis se renforce dans l'immuno-oncologie

Pharma Le géant suisse va développer un partenariat avec une société américaine, spécialisée dans les biotechnologies. Plus...

La pharma a affiché une forte santé en 2015

Etude Le géant bâlois Roche a occupé la deuxième position en terme de chiffre d'affaires et Novartis a pointé au septième rang. Plus...

La Bourse suisse entame la semaine sur une hausse

Zurich L'indice SMI a gagné 0,51%, lundi, notamment grâce à la performance de Novartis. Plus...

La pharma sauve les exportations suisses

Commerce Le seul site de Novartis à Stein (AG) réalise 14% de la valeur des produits vendus hors des frontières du pays. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.