Novartis va biffer 160 emplois en Allemagne

PharmaLe groupe bâlois va supprimer une partie des postes de son site allemand de Wehr.

Novartis veut déménager le secteur des emballages du site de Wehr vers d'autres lieux.

Novartis veut déménager le secteur des emballages du site de Wehr vers d'autres lieux. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Novartis va supprimer 160 des 520 emplois sur son site allemand de Wehr, dans le Bade-Wurtemberg. Le groupe bâlois a confirmé jeudi à l'agence financière awp des informations diffusées dans la presse locale. D'ici 2022, il est prévu de déplacer le secteur des emballages dans d'autres emplacements. Wehr conservera les nouveautés et la fabrication de produits à haute valeur ajoutée.

L'examen du portefeuille de produits a, selon un porte-parole, montré que le secteur emballages à Wehr n'est plus compétitif. A cela s'ajoute que les deux produits que le site produit en plus grandes quantités ne seront plus protégés par des brevets d'ici 2022.

(ats/nxp)

Créé: 23.11.2017, 12h00

Articles en relation

Novartis se renforce dans l'oncologie

Pharma Le groupe bâlois va débourser 3,9 milliards de dollars pour l'entreprise française Advanced Accelerator Applications (AAA). Plus...

Novartis voit sa rentabilité reculer légèrement

Pharma Sur les neuf premiers mois de 2017, le bénéfice net du groupe pharmaceutique bâlois s'est effrité de 1% tandis que le le chiffre d'affaires a stagné. Plus...

Novartis biffe 450 emplois aux Etats-Unis

Pharma Le géant pharmaceutique bâlois veut rationaliser ses coûts et va concentrer sa production de générique aux Etats-Unis sur un seul site. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.