Passer au contenu principal

PharmaNovartis investit sur son site alsacien

Novartis a annoncé qu'il allait investir près de 109 millions de francs sur quatre ans sur son site français d'Huningue, à proximité de Bâle.

ARCHIVES, Keystone

Le géant pharmaceutique bâlois Novartis a annoncé qu'il allait investir 100 millions d'euros (près de 109 millions de francs) sur quatre ans sur son site d'Huningue. Une centaine d'emplois seront créés à l'horizon 2019-2020».

Cette «extension majeure» sur le site alsacien présenté comme «l'une des plus grandes usines de production d'anticorps par culture de cellules de mammifères au monde» répond à «un besoin croissant en biomédicaments au niveau mondial», explique mardi la multinationale dans un communiqué.

«Cette opération vise à augmenter de 70% la capacité de production du site et à rendre possible la production simultanée de deux médicaments en parallèle», a indiqué Philippe Barrois, directeur général de Novartis Pharma, cité dans le communiqué.

«L'extension du site d'Huningue illustre parfaitement la stratégie d'investissement de Novartis en France», a-t-il souligné.

Le site de Huningue, dans le département du Haut-Rhin, fabrique plusieurs substances actives entrant dans la composition de médicaments innovants, tels des traitements destinés à l'asthme, au psoriasis, ou à la transplantation rénale et un anti-inflammatoire.

En France, Novartis emploie 5000 personnes dont 430 sur le site de Huningue, inauguré en 2005.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.