Passer au contenu principal

BâleNovartis réaménage sa division pharmaceutique

Le géant de la pharma a décidé de réorganiser sa principale division.

Une unité spécifique pour le cancer va voir le jour. (Photo d'illustration)
Une unité spécifique pour le cancer va voir le jour. (Photo d'illustration)
Keystone

Novartis crée deux unités d'affaires à partir de sa division pharmaceutique, la plus grande du groupe bâlois, soit l'une pour l'oncologie et l'autre pour la pharma. Le patron de la division depuis 2010, l'Américain David Epstein, quitte l'entreprise.

Ces deux unités d'affaires formeront désormais la division Innovative Medecines (médecines innovantes), a indiqué mardi soir Novartis. Toutes deux répondront directement au directeur général de la multinationale rhénane, Joseph Jimenez, un autre Américain, précise le communiqué.

Les dirigeants de chacune des unités rejoindront par ailleurs le comité de direction de Novartis à compter du 1er juillet 2016. Il s'agit de Bruno Strigini pour Oncology (traitement des cancers), qui dirige déjà ce domaine, et de Paul Hudson, numéro deux pour les Etats-Unis, pour Pharmaceuticals.

GlaxoSmithKline

La réorganisation intervient suite à la reprise d'actifs en oncologie au concurrent britannique GlaxoSmithKline. Ce rachat s'est déroulé dans le cadre d'un vaste échange d'activités dévoilé il y a un an.

Novartis comprendra donc dès cet été trois divisions: Innovative Medicines (Pharmaceuticals et Oncology) ainsi que Sandoz (médicaments génériques) et Alcon (produits ophtalmologiques). Ces deux dernières ne sont pas concernées par les modifications.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.