L'OMC à nouveau dans une crise majeure

Commerce mondialL'Inde a bloqué vendredi un accord à l'OMC, jetant ainsi l'organisation dans une nouvelle crise majeure.

L'Organisation mondiale du commerce se retrouve à nouveau dans une crise majeure

L'Organisation mondiale du commerce se retrouve à nouveau dans une crise majeure Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'Organisation mondiale du commerce (OMC) se retrouve à nouveau dans une crise majeure, après que l'Inde a bloqué un accord.

Son représentant a demandé le report de l'entrée en vigueur de l'accord conclu à Bali sur la facilitation des échanges au-delà de l'échéance du 31 juillet. La majorité des autres pays, dont l'Union européenne et les Etats-Unis, s'y sont opposés.

L'ambassadeur indien a expliqué que, depuis la conférence ministérielle de Bali en décembre, les discussions sur une solution permanente pour les stocks alimentaires et en général les questions de développement n'ont pas progressé. Dans ces conditions, l'Inde se refuse à adopter l'accord sur la facilitation des échanges selon le calendrier décidé il y a sept mois, soit avant le 31 juillet.

L'ambassadeur indien a proposé que l'entrée en vigueur de l'accord sur la facilitation des échanges soit liée à un accord sur une solution permanente pour les stocks alimentaires. A Bali, l'Inde n'avait obtenu qu'un moratoire jusqu'en 2017.

Le représentant indien a suggéré la création d'un mécanisme spécial pour trouver de manière accélérée une solution au problème des stocks alimentaires d'ici le 31 décembre.

Profonde déception américaine

La majorité des autres pays, dont l'Union européenne et les Etats-Unis, ont exprimé leur vive opposition à une remise en cause des engagements pris à Bali. L'ambassadeur américain Michael Punke a exprimé sa «profonde déception».

«Aujourd'hui, nous sommes très découragés par le fait qu'une poignée de pays est prête à renier les engagements pris à Bali, à tuer l'accord conclu à Bali (...) et à jeter cette organisation dans le noir», a déclaré le représentant des Etats-Unis. (ats/nxp)

Créé: 25.07.2014, 18h40

Articles en relation

Fair-Food mettra la Suisse en délicatesse avec l'OMC

Alimentation Les Verts, avec leur initiative Fair-Food, ne veulent autoriser que l'importation d'aliments produits écologiquement. Au risque de se mettre à dos l'Organisation mondiale du commerce (OMC) Plus...

L'OMC conclut un accord «historique» à Bali

Commerce mondial L'OMC, réunie à Bali, a approuvé samedi un accord sur la libéralisation des échanges commerciaux, le premier de son histoire. Satisfaite, la Suisse a salué un résultat positif. Plus...

Cuba bloque à la dernière minute un accord de l'OMC à Bali

Consultations Le délégué cubain a annoncé qu'il refusait de signer un accord à la conférence ministérielle de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) à Bali. Plus...

Et si aucun accord n'était trouvé par l'OMC à Bali?

Commerce Bien que les participants aient décidé de prolonger les négociations à Bali, l'hypothèse d'un échec du sommet se profile. Si aucun accord n'était trouvé, l'organisation serait-elle remise en cause ou d'autres voies sont-elles envisageables? Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.