Visa annonce la fin de la panne

Paiement électronique Selon Visa, le fonctionnement est de nouveau «proche de la normale» après une panne due à une «défaillance informatique».

L'entreprise Visa a annoncé vendredi que ses transactions étaient perturbées.

L'entreprise Visa a annoncé vendredi que ses transactions étaient perturbées. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La société de services de paiement Visa a annoncé vendredi soir un retour à un fonctionnement «proche de la normale» après une panne due à une «défaillance informatique» qui a perturbé les transactions par carte dans l'après midi.

«Les titulaires d'une carte Visa peuvent maintenant l'utiliser, car nous fonctionnons actuellement à des niveaux proches de la normale», a annoncé l'entreprise sur son compte Twitter. «Le problème était le résultat d'une panne informatique. Nous n'avons aucune raison de croire que cela était associé à un accès non autorisé ou à un élément malveillant».

Consciente des difficultés provoquées par la panne dans plusieurs pays d'Europe, la société a adressé ses excuses à ses clients et partenaires. «Notre objectif est de faire en sorte que toutes les cartes Visa fonctionnent de façon fiable 24 heures sur 24, 365 jours par an. Nous étions loin d'atteindre cet objectif aujourd'hui», a-t-elle reconnu.

La filiale Visa Europe avait annoncé, peu avant 16h00 GMT (17h00, heure de la Suisse), qu'elle faisait face à une «interruption de service» empêchant «certaines transactions» en Europe. Interrogée par l'AFP, la compagnie n'a pas été en mesure de préciser le nombre d'usagers affectés.

Les banques avaient rapidement émis des messages à l'intention de leurs clients, pour les prévenir que les retraits d'espèces aux distributeurs n'étaient pas affectés, de même que les paiements avec une carte MasterCard, le grand concurrent du groupe Visa.

Néanmoins, de nombreux acheteurs ont été surpris de ne pas pouvoir utiliser leurs moyens de paiement, et des files d'attentes se formaient aux caisses du magasin Primark situé sur l'Alexanderplatz, à Berlin, a notamment constaté une journaliste de l'AFP. Les employés étaient sans solution devant les difficultés rencontrées.

Des commerçants inquiets des répercussions

Le problème était le même à Londres, où un autre journaliste a observé que les paiements par carte Visa ou avec l'application mobile Google Pay étaient refusés par l'enseigne de supermarchés Mark & Spencer. «Nous ne pouvons accepter les paiements par carte Visa pour le moment», avait déclaré un porte parole de Mark & Spencer cité par le quotidien The Guardian. «Aucun détaillant ne peut accepter la carte Visa».

Certains commerçants s'étaient alors inquiétés des répercussions de la panne sur leur activité. «J'ai une petite boutique, toute perte de chiffre d'affaires est un problème», avait expliqué Sandra Foy, libraire à Manchester (nord de l'Angleterre), sur Sky News. Selon Paymentsense, une société qui procure des solutions de paiements à 60.000 entreprises au Royaume-Uni et Irlande, la panne pourrait être «due à un arriéré de transactions».

L'association de consommateurs britannique Which? a incité les acheteurs à conserver les factures d'éventuelles dépenses supplémentaires occasionnées par la panne. «Visa et les banques doivent s'assurer que personne ne sera laissé de côté à cause de cette panne», a déclaré Alex Neil, directrice du département des services chez Which?.

(afp/nxp)

Créé: 01.06.2018, 19h05

Articles en relation

Visa fait mieux qu'attendu au premier trimestre

Résultats Le géant américain des cartes de paiement a vu son résultat porté par une hausse des volumes de transactions. Plus...

PayPal s'associe à Visa et relève ses prévisions

Banque Avec le «partenariat stratégique» annoncé, le service de paiement en ligne veut être plus présent dans les magasins physique. Plus...

Le paiement par selfie ou empreinte digitale arrive

Europe Mastercard lance officiellement le procédé dans douze pays, avant de l'étendre progressivement au monde entier. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.