Passer au contenu principal

Bercy a distribué les listes Falciani à 30 Etats

Michel Sapin a déclaré que les listes des présumés fraudeurs fiscaux avaient été largement partagées avec d'autres pays.

La banque HSBC est mise à mal par les récentes révélations de Swissleaks, issues des listings volés à Genève par un de ses ex-informaticiens, Hervé Falciani.
La banque HSBC est mise à mal par les récentes révélations de Swissleaks, issues des listings volés à Genève par un de ses ex-informaticiens, Hervé Falciani.
AFP

La liste «a déjà été remise aujourd'hui à 19 Etats» et «nous avons 11 pays qui sont en cours, dont l'Autriche où les informations doivent arriver cette semaine, de même que la Slovaquie», a-t-il dit lors d'un point presse.

Les fichiers dérobés par un ex-informaticien de HSBC Private Bank, Hervé Falciani, transmis à la France et dévoilés depuis 2008, ont conduit à des scandales et procès dans de nombreux pays.

180 milliards d'euros

L'affaire a été relancée récemment par des révélations publiées dans plusieurs journaux internationaux, et issues de cette liste, sous le nom de «SwissLeaks».

Selon cette enquête publiée par les médias, la filiale suisse de la banque britannique aurait fait transiter quelque 180 milliards d'euros de riches clients entre novembre 2006 et mars 2007 sur des comptes en Suisse, afin de leur éviter d'avoir à payer des impôts dans leurs pays respectifs.

(AFP)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.