Passer au contenu principal

Paris veut profiter des difficultés de Londres

La capitale française se profile pour attirer à elle les acteurs financiers déroutés par le Brexit.

Illustration
Illustration
AFP

Paris voit dans le Brexit l’occasion ou jamais de remonter dans le palmarès de la finance internationale. «Nous devons nous mobiliser pour faire de Paris la capitale du financement de la zone euro», a martelé Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace, dans un entretien au journal Les Echos, rapporte l’AFP. «Si nous ne profitons pas de cette chance, d’autres pays européens le feront», a-t-il prévenu. «On peut s’attendre à ce que les cartes soient rebattues pour la place financière de Paris», expliquait, quant à lui, Gérard Rameix, président de l’Autorité des marchés, au lendemain du Brexit.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.