Le patrimoine des ménages suisses en forte hausse

BiensLa progression du cours des actions et la hausse des prix dans l'immobilier ont gonflé le patrimoine net des ménages suisses en 2012.

Image: ARCHIVES / PHOTO D'ILLUSTRATION

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les ménages suisses disposaient en fin d'année 2012 d'un montant en croissance de 6,4% à 3005 milliards de francs, soit 374'000 francs par habitant.

Ces 374'000 francs apparaissent en augmentation de 5,3% ou de 19'000 francs, au regard de l'exercice précédent, a indiqué mercredi la Banque nationale suisse (BNS) en publiant sa statistique sur le patrimoine des ménages en 2012. Pour mémoire, le patrimoine net par habitant n'avait progressé «que» de 3,6% en 2011.

A la fin de l'an passé, les seuls actifs financiers affichaient une augmentation de 5,5% pour s'inscrire à 2088 milliards de francs. Dans le détail, les dépôts des ménages auprès des banques et de PostFinance ont représenté à fin 2012 une manne de 666 milliards, en progression de 6% sur un an.

Marché des actions vigoureux

Les ménages ont en revanche cédé des titres de créances et des actions l'an dernier, note l'institut d'émission monétaire dans son commentaire. Les premiers ont ainsi fléchi de 3 milliards pour s'établir à 105 milliards de francs.

Pour les actions, les ventes ont constitué un montant de 14 milliards de francs. Mais à la faveur d'un excellent deuxième semestre 2012 sur les marchés boursiers, leur valeur a au final progressé de 12 milliards à 226 milliards, relèvent les experts de la BNS.

Cette vigueur a de même profité aux fonds de placement, dont la valeur a atteint 179 milliards de francs en fin d'année ( 12 milliards). Du côté des assurances et des caisses de pension, le montant a grimpé à 887 milliards ( 50 milliards), grâce aussi au fait que les cotisations au 2e pilier ont dépassé les prestations.

Immobilier dynamique

La valeur des biens immobiliers a pour sa part crû de 6,5% pour s'établir à 1653 milliards de francs, soit moins que les 9,2% de 2011. Pour les économistes de la banque centrale, l'évolution résulte de la hausse des prix aussi bien pour les maisons familiales que pour les appartements en propriété et les immeubles locatifs.

Au total, les actifs des ménages suisses se montaient donc à 3741 milliards de francs ( 5,9%) à la fin de l'an dernier. Les passifs, constitués à hauteur de 90% par des hypothèques, ont quant à eux porté sur 736 milliards, une somme en hausse de 4%. D'où les 3005 milliards de patrimoine net au final.

La progression des passifs reflète avant tout le dynamisme du marché des hypothèques, dont la valeur a atteint 689 milliards de francs ( 29 milliards). Ce dynamisme est stimulé ces dernières années par la persistance de taux d'intérêt historiquement bas, alimentant un risque de bulle immobilière dans certaines régions.

Toujours au niveau de l'endettement, il apparaît que les crédits à la consommation et la catégorie des autres crédits sont demeurés stables entre 2011 et 2012. Les premiers représentaient 16 milliards de francs, alors que les seconds s'affichaient à 30 milliards. (ats/nxp)

Créé: 20.11.2013, 12h11

Articles en relation

Les ménages suisses restent les plus fortunés

Etude En dépit d'un environnement économique instable, la fortune globale des ménages a augmenté entre la mi-2012 et la mi-2013. La Suisse reste le pays le plus riche de la planète. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 26 septembre 2018.
(Image: Bénédicte?) Plus...