Le patron d'Amazon crée un fonds pour l'éducation

Le fondateur du géant américain Jeff Bezos destine une enveloppe de 2 milliards à l'éducation dans les communautés défavorisées et au logement des familles sans-abri.

Jeff Bezos en janvier 2018.

Jeff Bezos en janvier 2018. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le «Bezos Day One Fund» va financer des organisations caritatives déjà établies qui aident les familles sans-abri à trouver un logement. Le fonds va financer un nouveau réseau de crèches à but non lucratif dans des communautés défavorisées, explique sur Twitter Jeff Bezos, dont la fortune personnelle est estimée à plus de 160 milliards de dollars (153 milliards de francs).

Jeff Bezos fait cette annonce un an après avoir lancé un appel aux idées sur la façon dont il pourrait utiliser sa fortune. Cette contribution est néanmoins bien inférieure aux efforts philanthropiques d'autres multi-milliardaires comme le cofondateur de Microsoft Bill Gates - qui a lui donné plusieurs milliards de dollars à sa fondation - ou le patron du réseau social Facebook, Mark Zuckerberg, qui s'est engagé à faire don de 99% de ses actions dans son groupe à une organisation de bienfaisance.

C'est aussi encore loin de l'initiative lancée par Bill Gates et le richissime investisseur américain Warren Buffett. Tous deux ont incité leurs homologues fortunés à s'engager à consacrer la moitié de leur magot à des actions de philanthropie. (ats/nxp)

Créé: 13.09.2018, 19h18

Articles en relation

Amazon a atteint les 1000 milliards en Bourse

Economie Le géant n'a cessé de s'étendre depuis sa création en 1994. Mardi, un nouveau cap a été franchi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...