Le patron de Roche a été le mieux payé en 2015

SuisseLa Fondation Ethos a publié jeudi les dix plus grosses rémunérations recensées l'an dernier en Suisse.

Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le patron de Roche, Severin Schwan, est devenu en 2015 le patron le mieux payé parmi les dirigeants des 204 plus grandes entreprises cotées à la Bourse suisse.

Sa rémunération totale s'est montée à 15,6 millions de francs.

Le directeur général d'UBS, Sergio Ermotti, a pris la deuxième place au classement, ressort-il de l'étude annuelle publiée jeudi par la Fondation Ethos. Son salaire, part fixe et variable cumulées, s'est monté à 14,3 millions de francs pour l'année passée.

A la tête de Nestlé, Paul Bulcke a touché une enveloppe totale de 11,7 millions de francs. Il a été talonné par Joe Jimenez, patron de Novartis, qui a reçu 11,6 millions.

Au 5e rang, le CEO de l'opérateur de plates-formes pétrolières Transocean, Jeremy Thigpen, a touché 10,5 millions de francs. Il devance les deux co-patrons du groupe de luxe genevois Richemont, Bernard Fornas (9,7 millions) et Richard Lepeu (9,68 millions). A noter que c'est ce dernier qui avait reçu la plus grosse rémunération en 2014.

Le directeur de l'unité Roche Pharmaceuticals, Daniel O'Day, bat le patron d'ABB, Ulrich Spiesshofer, pourtant gratifié de 9,1 millions de francs. L'ex-dirigeant de la division Novartis Pharmaceuticals David Epstein complète le «top ten». (ats/nxp)

Créé: 29.09.2016, 16h57

Articles en relation

Les salaires des patrons ont crû de 2% en 2015

Suisse Le montant total versé aux 2411 dirigeants examinés dépasse pour la première fois la barre des 2 milliards. Plus...

Ethos exige une révision du droit des actionnaires

Suisse La fondation met en avant le cas du zougois Sika, actuellement engagé dans un bras de fer avec le français Saint-Gobain. Plus...

Ethos sollicite la justice pour contrer Saint-Gobain

Multinationales «Le groupe français ne chercherait qu’à faire disparaître un concurrent», selon le président de la fondation genevoise. Plus...

Développement durable: Ethos veut plus de transparence

Entreprises suisses La fondation genevoise Ethos réclame davantage de transparence de la part des entreprises dans les domaines environnementaux et sociaux. Plus...

Les salaires des cadres ont très peu baissé

Initiative Minder Le directeur d'Ethos tire un bilan mitigé des conséquences de l'initiative Minder. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.