Passer au contenu principal

Le patron d'UBS met en garde le patronat

Sergio Ermotti évoque une possible hausse des taux d’intérêt sur les crédits pour les entreprises. Blaise Matthey craint le pire.

Sergio Ermotti, président du directoire d'UBS.
Sergio Ermotti, président du directoire d'UBS.
DR

Après l’introduction de taux d’intérêts négatifs par la Banque nationale suisse (BNS), entre décembre 2014 et janvier 2015, UBS, comme d’autres banque helvétiques, a progressivement imposé des frais à la charge des clients pour certains services. Et le président du directoire d’UBS, Sergio Ermotti, prévient ce mardi les entreprises helvétiques : «Si l’environnement se maintient tel qu’il est, une hausse des taux d’intérêt sur les crédits octroyés aux sociétés s’avère possible. Avec toutes les conséquences directes à prévoir pour l’économie.» Un tel message, prononcé lors d'une conférence à Francfort, le 2 mars, ne manque évidemment pas d’effrayer le patronat.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.