Quel pays offre les meilleures conditions de vie aux expatriés?

TravailPouvoir d'achat, croissance économique, qualité de vie: HSBC a passé en revue les pays où les expatriés disposent des meilleures conditions de vie. La Suisse se classe 3e, en excluant le domaine de l'éducation des enfants.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Suisse, destination privilégiée des expatriés: et si cette image se vérifiait dans les chiffres? La banque HSBC a livré son étude annuelle «Expat Explorer», réalisée au printemps par l'institut de sondage et d'études YouGov, sur les expatriés et leurs pays de résidence.

Le classement général relègue la Suisse au-delà du 24e rang. Mais cette piètre performance est à relativiser: des lacunes dans la collecte des informations pour le domaine de l'éducation des enfants d'expatriés ont conduit les auteurs de l'étude à ne pas lui attribuer de classement précis, à l'instar du Japon, du Brésil, de l'Argentine ou de la Thaïlande.

La Suisse derrière la Thaïlande et la Chine

En excluant cette catégorie de critères sur l'éducation des enfants, la Suisse se retrouve 3e sur les 37 pays étudiés par les auteurs de l'enquête. La Confédération se retrouve juste derrière la Thaïlande et la Chine, et devant les Îles Caïman et Bahreïn.

Pour les critères économiques et toute une série de critères sociaux (qualité du logement, loisirs, commerces, intégration, transports en commun, système de santé,...), la Suisse dépasse tous les autres pays européens, reléguant l'Allemagne au 7e rang, la France au 32e et l'Italie au 35e.

Des activités variées et une économie en forme

Notre pays est aussi plébiscité par les expatriés pour la variété des activités sur place: «Il y a quantité de choses à faire en Suisse: les sports d'hiver en montagne, les activités estivales au bord des lacs. Le système de santé est incroyable, comme le réseau de transports publics», témoigne ainsi Rachel Southern, expatriée anglo-saxonne.

En tenant compte uniquement des critères économiques, la Suisse se retrouve même en tête du classement: pour les revenus, les revenus disponibles (après prélèvements obligatoires) et la situation économique, la Suisse arrache la première place. Devant la Chine et le Qatar.

Car, si l'Europe est peu présente du classement général ou du classement sans les critères liés à l'éducation des enfants, c'est que l'Asie truste les premières places. Ce continent concentre cinq des dix premières destinations du palmarès sur la qualité de vie, la facilité d'installation et l'intégration.

Les hauts revenus sont en Asie

Mais l'Asie est aussi un choix intéressant d'expatriation sur le plan financier: la moyenne des packages est supérieure de 15% à celle des autres régions du monde (74'000 dollars par an contre 64'000 dollars en moyenne ailleurs).

Les expatriés aux revenus les plus élevés (plus de 250'000 dollars annuels) sont également surreprésentés en Asie: 22% en Indonésie, 13% au Japon et 10% en Chine (contre 3% en moyenne dans le reste du monde).

La différence est particulièrement flagrante avec l'Europe sur le plan des revenus: le salaire moyen des expatriés sur le vieux continent ne dépasse pas les 53'000 dollars par an. L’Espagne et l'Italie concentrent d'ailleurs de fortes proportions d'expatriés gagnant moins de 60'000 dollars annuels (83 et 82% respectivement, contre 65% sur l'ensemble des pays étudiés).

Le pouvoir d'achat renforce l'attractivité de l'Asie

L'avantage asiatique en matière salariale est renforcé par un niveau des prix attractif, ce qui augmente d'autant le pouvoir d'achat des expatriés.

Un créneau sur lequel la Suisse aurait du mal à se positionner, en raison d'un coût de la vie très élevé. Et ce, en dépit de salaires moyens bien plus importants que la moyenne pour les expatriés.

Créé: 05.11.2013, 07h14

Articles en relation

Genève 7e ville la plus chère au monde, devant Zurich

Expatriés Genève, Zurich et Berne: la Suisse fait un tir groupé de la 7e à la 9e place du top 10 des villes les plus chères au monde pour les expatriés, selon le classement établi par le cabinet Mercer qui a analysé 214 villes du monde. Plus...

Tensions entre les banques et les citoyens expatriés

Suisses de l'étranger Un grand nombre d'expatriés ne peuvent plus ouvrir de compte bancaire en Suisse. Pour le Conseil des Suisses de l'étranger (CSE), réuni à Berne, le gouvernement ne prend pas assez en compte leurs intérêts avant de signer des conventions fiscales. Plus...

Zurich et Genève offrent la meilleure qualité de vie aux expatriés

Multinationales Les deux plus grandes villes de Suisse, de même que Berne, figurent dans le «Top 10» des villes du monde où la qualité de la vie est la meilleure, selon une enquête annuelle. Plus...

Les Iles Caïmans veulent imposer les revenus des expatriés

Fiscalité Cette réforme, impensable il y a peu sur ce paradis fiscal, vise à rétablir les finances publiques du territoire britannique des Caraïbes. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.