Passer au contenu principal

Pékin baisse son objectif de croissance pour 2015

Le gouvernement chinois table sur une croissance de l’ordre de 7% en 2015. Soit son niveau le plus faible depuis un quart de siècle.

Le premier ministre chinois Li Keqiang.
Le premier ministre chinois Li Keqiang.
Reuters

Le premier ministre chinois Li Keqiang a prononcé ce jeudi matin à Pékin son traditionnel discours d’ouverture marquant le début de la session parlementaire du Congrès national du peuple (CNP). Ce «parlement chinois», sorte de chambre d’enregistrement du régime, se réunit chaque année début mars pour une quinzaine de jours. Mais la cérémonie était un peu particulière.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.