Perte de 902 millions de francs pour Alpiq en 2014

ElectricitéLe numéro un suisse de l'électricité a publié lundi ses résultats. L'an dernier, Alpiq a essuyé une perte nette de 902 millions de francs.

Alpiq a essuyé un perte de plus de 900 millions de francs.

Alpiq a essuyé un perte de plus de 900 millions de francs. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Alpiq a essuyé une perte nette de 902 millions de francs l'an dernier, en raison d'effets exceptionnels. Le chiffre d'affaires du numéro un suisse de l'électricité en cours de transformation a lui reculé de 14% par rapport à l'exercice précédent pour s'établir à 8,06 milliards.

La perte nette s'explique par des corrections de valeur et des provisions pour un montant de 1,047 milliard de francs après impôts, a indiqué Alpiq ce lundi 9 mars. Ces opérations avaient été annoncées tout début janvier dernier et concernent principalement l'activité de l'énergie hydraulique en Suisse.

Avant les effets exceptionnels, le groupe dont la holding est basée à Lausanne affiche un bénéfice net de 145 millions de francs, en chute de près de moitié au regard de celui dégagé en 2013. Au niveau opérationnel, le groupe présente un bénéfice (EBITDA) en contraction de 23,5% à 609 millions.

Recul des prix de gros

La baisse du résultat d'exploitation reflète avant tout le recul des prix de gros, précise le communiqué. Alpiq estime par ailleurs avoir posé avec succès une base importante pour la transformation du groupe en prolongeant et optimisant le profil d«échéance de ses dettes financières.

Dans le cadre de sa stratégie, Alpiq a engagé des mesures de renforcement du bilan. Le processus de vente des participations Swissgrid a débuté avec succès. Le groupe s«attend à encaisser 363 millions de francs des transactions déjà en cours.

L'an dernier, Alpiq a en outre réduit son endettement net et son endettement brut qui passent ainsi respectivement de 2,1 milliards de francs à 1,9 milliard et de 4,5 milliards de francs à 3,5 milliards.

Le conseil d'administration propose de ne pas modifier le dividende, qui reste fixé à 2 francs par action. Afin de renforcer les fonds propres et la souplesse financière du groupe, il soumet à la prochaine assemblée générale un dividende avec droit d'option, qui donne aux actionnaires le choix entre un dividende en espèces et la souscription de nouvelles actions.

Résultat opérationnel sous pression

En 2015, le groupe s'attend à ce que le bas niveau des prix de gros grève encore le résultat opérationnel. «Ces prix s'expliquent par les subventions élevées pour les nouvelles énergies renouvelables, qui soutiennent artificiellement le développement du parc éolien et photovoltaïque, et par le faible niveau des prix des énergies primaires (pétrole, gaz et charbon) et du CO2.»

L'augmentation des redevances, et particulièrement celle récente des redevances hydrauliques, pèsera également sur le résultat d'exploitation, précise Alpiq. Quant à l«impact de la décision de la Banque nationale suisse (BNS) d'abandonner le cours plancher de l'euro, il sera évalué dans le cadre du bouclement semestriel 2015. (ats/nxp)

Créé: 09.03.2015, 07h20

Articles en relation

Alpiq s'empare d'un spécialiste de l'énergie solaire

Electricité Le numéro un suisse de l'électricité rachète la société Helion Solar pour un montant non divulgué. Plus...

Alpiq rachète une petite entreprise bâloise

Electricité Le numéro un suisse de l'électricité se diversifie et rachète une firme spécialisée dans les solutions d'automation pour les bâtiments. Plus...

Alpiq devra provisionner un milliard de francs en plus

Electricité Le numéro un suisse de l'électricité s'attend à devoir passer de nouvelles provisions à hauteur d'un milliard de francs en raison notamment du bas niveau sur les marchés de gros. Plus...

Manœuvres romandes pour garder de l’influence sur le réseau électrique

Energie Les cantons romands veulent racheter les parts de Swissgrid mises en vente par Alpiq. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...