La peur des attentats frappe le voyagiste Hotelplan Suisse

TourismeLes recettes annuelles du premier voyagiste suisse ont reculé en Suisse de 5% à 523 millions.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les Suisses sont moins partis dans les pays arabes. Le terrorisme, l'insécurité et la guerre au Proche-Orient «sont les principales causes de la baisse de 5% du chiffre d'affaires de Hotelplan Suisse sur l'exercice 2014-2015, tumultueux, se terminant à fin octobre», a indiqué son directeur pour la Suisse, Kurt Eberhard.

On peut en déduire que les recettes annuelles de cette filiale de Migros se sont montées à 523 millions de francs sur son marché historique, contre 550,5 millions sur l'exercice précédent.

Par contre, le premier voyagiste suisse a expliqué lundi matin aux médias que le nombre de passagers sur l'année a augmenté, aussi de 5%.

Hotelplan Suisse a expliqué ce phénomène par le gain de parts de marchés suite à la vente en automne des bureaux de voyages Kuoni en Suisse au groupe allemand REWE, les anciens clients de Kuoni ne sachant plus trop quel serait l'avenir de cet ancien grand concurrent de Migros sur le marché suisse.

Réservations en chute de 50% vers l'Egypte, de 40% vers la Turquie

«Sur une année et pour la saison d'hiver, les réservations ont reculé de moitié en destination d'Egypte, alors qu'elles étaient déjà à un bas niveau», a précisé Tim Bachmann, responsable des destinations à proximités de Hotelplan Suisse.

«Pour l'automne, la baisse atteint 8% pour la Tunisie, et 40% pour la Turquie. Les destinations dans les Emirats et le Maroc sont par contre toujours appréciées», a indiqué encore ce dernier.

Paris et Londres en forte baisse

Suite aux attentats de Paris, le voyagiste remarque que «les réservations pour Paris et Londres ont reculé, et que les voyageurs se tournent vers les plus petites villes», selon Tim Bachmann.

En conséquence de quoi, Hotelplan a développé son offre pour Chypre, la Crète, l'Espagne et le Portugal, ainsi que les Îles Canaries.

L'Afrique, comme l'Afrique du Sud, la Namibie et la Tanzanie, sont à nouveau des destinations privilégies depuis la fin de l'épidémie d'Ebola.

Recul des prix de 10% en moyenne

«La baisse du taux de change plancher avec l'euro en janvier dernier est le deuxième facteur expliquant la baisse de nos recettes sur une année, nous y avons réagi en baissant en moyenne nos prix de 10%», a encore souligné le directeur d'Hotelplan Suisse, Kurt Eberhard.

Par contre, la vente bouclée en automne des bureaux de voyages Kuoni au groupe allemand REWE «nous a permis de signer avec le club de vacances moyen-haut de gamme pour les familles Aldiana, et de nous développer à Chypre, en Crète, dans les Îles Canaries, ainsi qu'en Amérique du Nord», a précisé encore Hotelplan.

Pour la saison hivernale actuelle 2015-2016, Hotelplan Suisse s'attend à un contexte économique difficile.

Créé: 14.12.2015, 13h02

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.