Passer au contenu principal

La peur des attentats frappe le voyagiste Hotelplan Suisse

Les recettes annuelles du premier voyagiste suisse ont reculé en Suisse de 5% à 523 millions.

Les Suisses sont moins partis dans les pays arabes. Le terrorisme, l'insécurité et la guerre au Proche-Orient «sont les principales causes de la baisse de 5% du chiffre d'affaires de Hotelplan Suisse sur l'exercice 2014-2015, tumultueux, se terminant à fin octobre», a indiqué son directeur pour la Suisse, Kurt Eberhard.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.