Une plainte contre Bayer rejetée en 2e instance

Pilule YasminLa jeune femme de 23 ans victime d'une embolie pulmonaire après avoir pris la pilule Yasmin n'obtiendra pas de dommages et intérêts de la part du groupe pharmaceutique allemand Bayer.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Tribunal cantonal zurichois a confirmé jeudi le jugement de première instance. La Cour a rejeté la plainte de la famille de la jeune femme qui demande des dommages et intérêts de 5,3 millions de francs et des réparations pour tort moral de 400'000 francs. La jeune femme est restée lourdement handicapée après une embolie pulmonaire.

Le tribunal cantonal estime que les plaignants, la famille de la jeune femme et la caisse maladie CSS, n'ont pas pu démontrer que la pilule qu'elle a prise présentait un défaut. La responsabilité du produit ne peut donc pas s'appliquer.

Effets secondaires

Le tribunal cantonal souligne que la feuille d'informations figurant dans l'emballage de la pilule signale qu'il existe des risques d'effets secondaires comme une embolie pulmonaire, une attaque cérébrale ou un infarctus.

En première instance, le tribunal a mis les frais de justice, 120'000 francs à verser à Bayer, à charge de la famille de la jeune femme. La famille et l'assureur avaient fait appel.

Pour la deuxième instance, la famille n'a pas à payer de frais de justice. CSS doit par contre verser 50'000 francs à Bayer.

Felix Rüegg, l'avocat de la jeune femme, n'est pas satisfait du jugement. Il a l'intention de sérieusement examiner la possibilité de porter l'affaire au Tribunal fédéral. Le tribunal cantonal n'a examiné aucun rapport faisant état de risques accrus avec Yasmin et n'a mené aucun interrogatoire, a-t-il indiqué à l'ats.

Déception

Contactée par l'ats, la caisse maladie dit avoir pris connaissance du jugement de deuxième instance avec regret. «Nous sommes déçus que le tribunal cantonal ne reconnaisse pas une violation du devoir d'agir avec diligence», a déclaré la porte-parole de CSS Ute Dehn. La caisse maladie va examiner la possibilité de faire recours au Tribunal fédéral.

Aux Etats-Unis, Bayer a versé plus d'un milliard de dollars à plusieurs milliers de plaignantes dans le cadre d'un arrangement hors tribunal. La responsabilité du groupe pharmaceutique allemand n'a pas été déterminée.

Bayer réaffirme ses regrets

Bayer Suisse SA indique que le groupe commentera le fond du jugement lorsque celui-ci sera exécutoire. «Nous regrettons vivement la situation» de la jeune femme victime d'une embolie pulmonaire, réaffirme Barbara Heise, directrice exécutive, citée dans le communiqué.

Et d'ajouter: «C'est pourquoi, en 2009, nous avons apporté notre soutien à la famille rapidement, de manière non bureaucratique et indépendamment de l'appréciation juridique du cas lorsque la caisse-maladie n'a plus voulu prendre en charge les coûts pour les soins à proximité immédiate de son ancien domicile.» (ats/nxp)

Créé: 15.05.2014, 20h24

Articles en relation

Victime d'un contraceptif: la justice donne raison à Bayer

Zurich La jeune femme de 22 ans, victime il y a cinq ans d'une embolie pulmonaire après avoir pris la pilule Yasmin, n'obtiendra pas de dommages et intérêts de la part du groupe pharma Bayer. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.