Plainte judiciaire contre Syngenta pour une semence de maïs

Etats-UnisL'agrochimiste bâlois Syngenta est confronté à une nouvelle plainte aux Etats-Unis.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le transformateur américain de céréales Archer Daniels Midland (ADM) reproche à Syngenta d'avoir commercialisé sa semence de maïs «Agrisure Viptera», autorisée aux Etats-Unis, sans s'assurer qu'elle pouvait être exportée sur d'autres marchés.

C'est ce qu'a rapporté l'agence Reuters mercredi soir. Plus d'une centaine d'agriculteurs de onze Etats américains ont déposé des plaintes pour le même motif. Ainsi que le négociant en matières premières Cargill et l'exportateur de céréales Trans Coastal Supply.

La Chine, un important acheteur de céréales américaines, a refusé cette année des cargaisons complètes en provenance des Etats-Unis, car elles contenaient du maïs «Agrisure Viptera».

Les plaignants veulent être dédommagés par Syngenta. Ces derniers mois, Syngenta a maintenu sa position selon laquelle les plaintes sont infondées. (ats/nxp)

Créé: 20.11.2014, 07h44

Articles en relation

Syngenta dégage des chiffres stables au premier semestre

Agrochimie Le groupe bâlois Syngenta a réalisé un premier semestre stable, pénalisé par le mauvais temps en Amérique du Nord. Plus...

Syngenta déçu par ses résultats financiers 2013

Agrochimie Le groupe agrochimique bâlois a vu son bénéfice net reculer de 11% l'année dernière. La cause de la contraction est liée aux coûts dans le secteur des semences Plus...

Syngenta investit 46 millions dans son centre de recherche

Canton d'Argovie Le groupe agrochimique bâlois Syngenta va investir 46 millions de francs pour agrandir son centre de recherche à Stein (AG). Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...