Plainte contre Tesla après un accident mortel

Etats-UnisUne plainte met en cause la batterie défectueuse d'une Tesla dans un accident qui a tué deux personnes.

Image d'illustration.

Image d'illustration. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un cabinet d'avocats de Chicago a annoncé mardi le dépôt d'une plainte contre Tesla, affirmant que la batterie d'une voiture s'étant embrasée en mai après un accident qui a coûté la vie à deux passagers était défectueuse.

Le 8 mai 2018, une Tesla Model S de 2014 conduite par Barrett Riley, 18 ans, et ayant sur le siège passager Edgar Monserrat Martinez, a percuté un mur à Fort Lauderdale (Floride, sud-est) avant de prendre feu, tuant les deux jeunes hommes et blessant un autre passager, affirme le cabinet dans la plainte déposée devant un tribunal de Floride mardi.

Selon les avocats, qui représentent la famille d'Edgar Monserrat Martinez, la batterie «était insuffisamment protégée, rendant la voiture tout entière défectueuse». Ils ajoutent que la berline «ne disposait ni de dispositifs adéquats pour empêcher un départ de feu à la suite d'une collision, ni de dispositifs adéquats pour contenir un feu».

Limitateur retiré

En outre, ils affirment que moins de deux mois avant l'accident les parents de M. Riley avaient fait installer un limiteur de vitesse dans un point de vente Tesla pour que la vitesse maximum ne dépasse pas les 137 kmh. Mais ce limiteur aurait été retiré un peu plus tard dans un autre centre Tesla sans que la famille Riley n'en soit avertie, disent-ils. Or il aurait été prouvé que Barrett Riley roulait à 187 kmh au moment de l'accident.

L'organisme fédéral américain chargé de la sécurité dans les transports (NTSB) avait ouvert une enquête au lendemain de cet accident. Il avait toutefois indiqué ne pas s'attendre à ce que le logiciel d'aide à la conduite Autopilot, qui permet au véhicule de faire certaines manoeuvres seul, soit impliqué dans l'accident.

Tesla avait déclaré pour sa part à l'époque coopérer avec les enquêteurs. Contacté par l'AFP, Tesla n'a pas répondu dans l'immédiat.

Ces dernières années, plus d'une dizaine de cas de Model S s'embrasant après une collision ont été signalés à travers le monde. (afp/nxp)

Créé: 09.01.2019, 00h03

Articles en relation

La sécurité de la Tesla de Doris Leuthard serait garantie

Données Des craintes quant à la protection des données récoltées dans les Tesla font polémique à Bâle. La Confédération se veut rassurante par rapport à la voiture de la ministre Plus...

Un automobiliste gravement blessé attaque Tesla en justice

Accident Un Genevois, qui souffre de graves séquelles, met en cause le pilotage automatique de la fameuse marque américaine. La marque se défend. Plus...

Elon Musk méprise le gendarme de la Bourse

Etats-Unis Le PDG de Tesla n'a visiblement toujours pas digéré les sanctions infligées par la SEC au mois de septembre. Plus...

La police bâloise roulera en Tesla

Ecologie La police cantonale de Bâle-Ville a reçu trois des sept voitures électriques Tesla qu'elle a commandées. Elle les utilisera dès le printemps 2019. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.