Passer au contenu principal

Saignelégier (JU)Plan social amélioré pour les employés de Lacroix

L'entreprise horlogère, qui emploie une septantaine de personnes, avait annoncé des licenciements, il y a peu.

Maurice Lacroix emploie une septantaine de personnes, à Saignelégier (JU).
Maurice Lacroix emploie une septantaine de personnes, à Saignelégier (JU).
Keystone

Les huit employés licenciés de l'entreprise horlogère Maurice Lacroix à Saignelégier (JU) vont bénéficier d'un plan social amélioré. La mobilisation du personnel a permis d'obtenir un bon accord, estime le syndicat Unia.

Le document finalement signé prévoit des préretraites, des indemnités de départ en fonction de l'âge, de l'ancienneté et de la charge familiale. Il comprend également un soutien financier en cas de reconversion professionnelle, a annoncé jeudi Unia Transjurane.

Centaines de milliers de francs

Les indemnités que le groupe zurichois DKSH, propriétaire de Maurice Lacroix, se contentait d'offrir au début des négociations étaient très insuffisantes. Elles ne correspondaient ni à la capacité financière du groupe, ni à la situation des travailleurs licenciés, selon le syndicat.

L'enveloppe du plan social s'élève à plusieurs centaines de milliers de francs et s'appliquera aussi à l'avenir dans l'éventualité d'autres licenciements. DKSH avait annoncé en septembre dernier ces licenciements pour des motifs économiques. Maurice Lacroix emploie une septantaine de personnes.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.