Passer au contenu principal

Un pôle de cybersécurité lémanique discret mais entreprenant

De plus en plus d’entreprises, entre Genève et Yverdon, se spécialisent dans les fintechs et la sécurité des applis web et mobiles.

De nombreuses jeunes entreprises romandes se spécialisent aujourd’hui dans la sécurisation des achats ou des paiements en ligne par smartphones.
De nombreuses jeunes entreprises romandes se spécialisent aujourd’hui dans la sécurisation des achats ou des paiements en ligne par smartphones.
Keystone

Les mots hacking, phishing ou malware font désormais partie du langage des utilisateurs des réseaux, qui se sont multipliés, qu’il s’agisse des réseaux mobile, internet, wi-fi ou bluetooth. Cette prolifération a naturellement créé un besoin grandissant de professionnels qualifiés dans la protection des données et la sécurité, dit cybersécurité. Dans le bassin lémanique, cette activité économique est encore relativement discrète mais nombre d’entreprises sont en train d’émerger dans ce domaine. On peut percevoir un pôle naissant plus spécialisé dans les technologies financières à Genève, où se trouvent la majorité de la clientèle bancaire, et un pôle de cybersécurité pour les services (applications) ludiques ou commerciales du côté d’Yverdon, de son école HEIG-VD et de son parc technologique, Y-Parc.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.