La Poste n'a commis aucune irrégularité

L'Autorité de surveillance Postcom a présenté lundi son rapport annuel. La question prenait tout son relief après l'affaire CarPostal.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Nous n'avons aucun indice d'irrégularités du côté de La Poste», a déclaré Hans Hollenstein, président de Postcom. L'Autorité de surveillance a pour mission de contrôler que le géant jaune respecte l'interdiction légale des subventions croisées, à savoir qu'elle ne se sert pas des revenus du monopole sur les lettres jusqu'à 50 grammes pour financer des prestations ne relevant pas du service universel.

Postcom a pris connaissance des calculs portant sur les coûts du service universel et sur leur indemnisations et a approuvé le rapport de l'entreprise de révision des comptes. Selon ce rapport, La Poste a respecté les dispositions légales. (ats/nxp)

Créé: 04.06.2018, 15h44

Articles en relation

Affaire CarPostal: la faute à KPMG?

AG de la BNS Lors de l'assemblée générale de la Banque nationale suisse, deux actionnaires ont pointé du doigt l'organe de révision KPMG et demandé de changer de réviseur. Plus...

Après l'affaire CarPostal, deux sociétés épinglées

Transports publics La Confédération a découvert des irrégularités dans des compensations avec de l'argent public dans deux sociétés de transports argoviennes. Plus...

Le scandale CarPostal a influencé le bénéfice

La Poste Lors de sa conférence de presse, jeudi, La Poste a annoncé un bénéfice de 420 millions de francs, contre 558 millions en 2016. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 21 septembre 2018.
(Image: Valott) Plus...