La Poste rachète Distriba AG: des emplois affectés

SuisseLa Poste, affectée par «la diminution de la demande sur le marché publicitaire traditionnel», va réorganiser son secteur des envois publicitaires non adressés.

Il existe deux «fenêtres de livraison» pour les envois publicitaires non adressés envoyés aux ménages.

Il existe deux «fenêtres de livraison» pour les envois publicitaires non adressés envoyés aux ménages. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pour faire face à la chute de la publicité, La Poste a décidé de réorganiser son secteur des envois publicitaires non adressés. Elle a racheté la société bâloise Distriba pour l'intégrer à sa société DMC, qui gère ces envois aux ménages. Des emplois seront affectés.

Si les six employés permanents et les quelque 150 porteurs de Distriba seront intégrés à Direct Mail Compagny (DMC), filiale du géant jaune, la réorganisation de ce secteur pourrait néanmoins toucher des postes chez DMC: environ 25 emplois supprimés au centre de triage du site de Niederbipp (BE) et 3370 réductions de temps de travail sur les 4500 collaborateurs, dont 4430 travaillant à temps partiel dans toute la Suisse, a indiqué lundi La Poste dans un communiqué.

L'acquisition de Distriba a été conclue à la fin du mois de juin dernier. Tous les contrats de travail devront être adaptés. Une procédure de consultation est en cours. Le syndicat syndicom exige «un plan social généreux comme mesure d'atténuation». La décision définitive sur le nombre d'emplois affecté sera prise cet automne, selon Oliver Flüeler, porte-parole de La Poste, interrogé par Keystone-ATS.

Plus qu'une fenêtre de livraison

La Poste justifie cette réorganisation par «la diminution de la demande sur le marché publicitaire traditionnel». «Depuis ces quatre ou cinq dernières années, la publicité sur papier est en baisse constante», explique M. Flüeler.

Actuellement en Suisse, il existe deux «fenêtres de livraison» pour les envois publicitaires non adressés envoyés aux ménages: lundi/mardi et mercredi/jeudi. La demande d'une deuxième «fenêtre de livraison» par semaine diminue, tandis que la pression exercée par les coûts se poursuit, selon La Poste. DMC a donc analysé ses processus de distribution et prévoit de les adapter et optimiser: à partir du 1er janvier 2020, les distributions seront effectuées une fois par semaine pendant deux jours consécutifs, a priori lundi/mardi.

Cette année encore, DMC devrait par ailleurs entamer le dialogue avec les syndicats syndicom et transfair en vue d'une Convention collective de travail (CCT) pour les imprimés. (ats/nxp)

Créé: 05.08.2019, 11h49

Articles en relation

Le service postal helvétique jugé de qualité

Suisse La Poste Suisse a dépassé en 2018 toutes les exigences en matière de qualité et a rempli sa mission. Plus...

La Poste veut se délester de Car Postal France

France La Poste a démarré des négociations exclusives avec la société française Keolis pour céder Car Postal France. Elle a reçu une offre d'achat «irrévocable». Plus...

La Poste a rempli son mandat de service public

Suisse De nouveaux défis attendent La Poste en 2019 puisque l'accessibilité ne sera plus mesurée sur une moyenne nationale mais au niveau cantonal. Plus...

Migros dispose désormais d'un service de colis

Suisse La Poste s'est associée avec Migros pour offrir un service de dépôt et de retrait de colis dans plus de 300 filiales du géant orange. Plus...

La Poste: un drone de transport s'écrase à Zurich

Suisse Le drone de La Poste, qui effectuait un vol entre l'Université et l'hôpital universitaire de Zurich, a été fortement endommagé dans sa chute. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.