Passer au contenu principal

On pourrait travailler un jour par semaine à la maison

Le télétravail est sous-exploité dans notre pays. Economisesuisse propose donc l’instauration volontaire d’un ou deux jours hebdomadaires dans les entreprises et administrations. L’USS approuve.

Pour Economiesuisse, la Suisse de plus en plus tertiarisée dispose d’un potentiel largement inexploité dans le domaine du télétravail.
Pour Economiesuisse, la Suisse de plus en plus tertiarisée dispose d’un potentiel largement inexploité dans le domaine du télétravail.
Keystone

«Le télétravail, tout le monde y trouve son compte. C’est une situation win-win», juge un représentant d’Economiesuisse.

A l’appui d’une journée consacrée au sujet le 10 mai prochain, l’organisation faîtière ouvre sa boîte à idées. Elle propose l’instauration volontaire d’un, voire de deux jours de télétravail hebdomadaires. Dans les entreprises comme les administrations. Une façon de sensibiliser sans rien imposer.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.