Une première banque introduit un taux d'intérêt négatif

SuisseLa Banque alternative suisse va exiger de sa clientèle privée des frais pour les dépôts d'argent.

Image: Archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Banque alternative suisse (BAS) est le premier établissement bancaire du pays à introduire un taux d'intérêt négatif pour ses clients. La mesure entrera en vigueur le 1er janvier 2016.

Comme l'a rapporté la radio alémanique SRF, la BAS a informé ses clients dans une lettre. Le taux d'intérêt négatif s'élève à 0,125% sur les comptes courants pour les transactions financières privées. Un taux d'intérêt nul prévaut pour les autres comptes.

Dès 100'000 francs de dépôt, l'établissement bancaire prélèvera auprès des particuliers le taux d'intérêt négatif de la Banque nationale suisse (BNS) de 0,75%. Le seuil s'élève à 500'000 francs pour les sociétés et à 1 million de francs pour les entreprises.

La banque conseille à ses clients de transférer leurs avoirs importants non utilisés sur un compte épargne ou dans des obligations de caisse. Ceux qui veulent éviter un taux d'intérêt négatif sur des sommes supérieures à 100'000 francs doivent prendre contact avec un conseiller financier, précise la lettre.

Crédit et hypothèques plus chers

Aucune banque n'exigeait jusqu'ici de tels frais pour le dépôt d'argent de sa clientèle privée. Les autres instituts bancaires compensent les pertes engendrées par des marges plus importantes dans les activités de crédit et d'hypothèque.

Les marges bancaires des établissements financiers régressent depuis l'introduction d'un faible taux d'intérêt. La marge moyenne, au niveau de la banque de détail, a diminué de 1,61% à 1,19% entre 2007 et 2014.

Déjà à la fin de 2014, les instituts bancaires n'enregistraient aucun revenu sur leurs nouveaux dépôts pour couvrir leurs frais d'exploitation.

Hausse du bénéfice net

Pour rappel, en 2014, la BAS avait augmenté son bénéfice net de 17% à 1,1 million de francs. L'année passée, les crédits octroyés ont atteint, pour la première fois, plus d'un milliard de francs. Et le nombre de ses clients a grimpé de 2500 à 33'000.

Pour contrer l'attrait du franc après l'abolition du taux plancher, la Banque nationale suisse (BNS) avait abaissé, à la fin du mois de janvier, d'un demi-point à -0,75% le taux d'intérêt appliqué aux avoirs en comptes de virement dépassant un certain montant exonéré.

Depuis l'introduction de cette mesure, les banques doivent payer un taux d'intérêt de 0,75% à la BNS pour leurs avoirs. L'instrument rend moins attractives les banques suisses pour les investisseurs étrangers et les encourage à exporter leur excédent d'épargne. (ats/nxp)

Créé: 16.10.2015, 20h01

Articles en relation

La BNS ne devrait pas changer de cap

Politique monétaire Les observateurs n'attendent pas de modification de ligne de la part de la Banque nationale lors de sa présentation jeudi de la situation économique et monétaire. Plus...

La BNS maintient sa prévision de croissance pour 2015

Politique monétaire La banque centrale helvétique a également gardé son taux d'intérêt négatif pour les avoirs en compte de virement. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.