Passer au contenu principal

La production de fenêtres à Villeneuve délocalisée

A cause de la chute des prix, le site du groupe AFG va perdre 90 emplois d’ici juin 2016. Il en garde autant dans la vente et les services

La production de fenêtres EgoKiefer à Villeneuve (VD) sera délocalisée en Slovaquie en juin 2016.
La production de fenêtres EgoKiefer à Villeneuve (VD) sera délocalisée en Slovaquie en juin 2016.
Vanessa Cardoso

La production de fenêtres EgoKiefer à Villeneuve, qui devait être épargnée par la restructuration du groupe thurgovien AFG Arbonia-Forster annoncée en mars dernier, sera finalement délocalisée en Slovaquie tout comme celle du site saint-gallois d’Altstätten. Les conditions économiques et la perte de l’entreprise au 1er semestre, qui s’est creusée, en ont décidé autrement: toute la fabrication des fenêtres (notamment en PVC et PVC/Alu) made in Switzerland sera transférée en juin 2016, entraînant la suppression de quelque 90 postes au bout du Léman. Cette décision, annoncée mercredi aux cadres et aux autorités politiques, hier matin aux employés, a surpris tout le monde. «L’entreprise avait annoncé un développement de la production à Villeneuve et elle retourne complètement sa veste», commente Jean Kunz, du syndicat Unia, désabusé. Il est vrai que le groupe a passablement investi sur le site. Il y a moins de dix ans, il avait été agrandi, lui permettant d’augmenter de 40% sa production. Il y a deux ans, le groupe AFG a encore engagé 4 millions de francs pour l’acquisition de machines en annonçant que l’usine de Villeneuve deviendrait «à terme la plus grande usine suisse de fenêtres en matière plastique».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.