Le produit faisait pousser la poitrine des hommes

Etats-UnisLe groupe américain Johnson & Johnson a été condamné à payer huit milliards de dollars pour un médicament utilisé en psychiatrie.

Johnson & Johnson a déjà annoncé qu'il allait faire appel.

Johnson & Johnson a déjà annoncé qu'il allait faire appel. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un jury de Pennsylvanie a condamné mardi Johnson & Johnson à payer huit milliards de dollars (presque autant en francs) de dommages et intérêts pour n'avoir pas prévenu qu'un de ses médicaments utilisés en psychiatrie faisait pousser la poitrine chez les hommes, jugement immédiatement dénoncé par le géant pharmaceutique qui va faire appel.

Johnson & Johnson et sa filiale Janssen Pharmaceuticals étaient attaqués devant le Tribunal des plaintes courantes de Philadelphie par Nicholas Murray, un patient qui affirmait que le médicament Risperdal, prescrit pour traiter la schizophrénie et les troubles bipolaires, lui avait fait pousser la poitrine.

La somme est «grossièrement disproportionnée» par rapport au dédommagement initial fixé à 680'000 dollars, a réagi Johnson & Johnson dans un communiqué. «L'entreprise est confiante que cette décision sera modifiée» et «va immédiatement demander à ce que soit écarté ce verdict excessif et injustifié».

Le géant pharmaceutique a affirmé que le tribunal avait porté atteinte aux droits de la défense, en empêchant notamment Johnson & Johnson de verser au dossier des «éléments clé» sur l'étiquetage du Risperdal.

J&J fait face à une série de plaintes devant des tribunaux d'Etat pour n'avoir pas suffisamment averti de cet effet du Risperdal, notamment en Pennsylvanie, en Californie et dans le Missouri (centre).

Le Risperdal, approuvé pour le traitement des adultes par l'agence fédérale des médicaments, la Food and Drug Administration américaine, en 1993, a généré quelque 737 millions de dollars de ventes en 2018. (ats/nxp)

Créé: 09.10.2019, 07h32

Articles en relation

Le procès du Mediator se tient sur fond d'impatience

Paris Plus de six mois de procès sont attendus pour les laboratoires Servier, qui ont fabriqué cet antidiabétique, et l'Agence du médicament. Plus...

Des enfants atteints du «syndrome du loup-garou»

Espagne Au moins 17 enfants ont été atteints du «syndrome du loup-garou» qui fait pousser des poils sur tout le corps. Un mal causé par l'ingestion d'un médicament mal étiqueté. Plus...

Pénurie de médicaments contre l'épilepsie

Pharma L'indisponibilité d'un médicament contre l'épilepsie en mai dernier et la pression sur les coûts de fabrication suscitent une forte inquiétude chez les spécialistes. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.