«Le rachat de Monsanto sera plutôt un marathon»

AgrochimieL'opération menée par l'entreprise allemande Bayer prendra du temps juge son patron, Werner Baumann.

Werner Baumann, le patron du chimiste allemand Bayer.

Werner Baumann, le patron du chimiste allemand Bayer. Image: Archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le rachat du géant américain de l'agrochimie Monsanto prendra du temps, a reconnu dans un entretien à la presse allemande le patron du prétendant, Bayer. Il est toutefois toujours déterminé à mener l'opération à bien.

«Le rachat prévu de Monsanto ne sera pas un sprint, mais sans doute plutôt un marathon», a déclaré Werner Baumann à l'hebdomadaire économique Wirtschaftswoche, selon des extraits diffusés mercredi de l'entretien à paraître vendredi.

Rejet de l'offre

Bayer a mis sur la table la semaine dernière 55 milliards d'euros (60,8 milliards de francs) pour racheter le producteur honni d'engrais et de semences Monsanto, ce qui ferait de l'opération le plus gros rachat de tous les temps par une entreprise allemande.

La direction de Monsanto a rejeté l'offre, tout en se disant ouverte à des discussions. Werner Baumann a qualifié cette réaction de «rejet constructif».

Les observateurs spéculent déjà sur un relèvement par Bayer de son offre. Le patron du chimiste allemand est en tout cas persuadé que le rachat est «la bonne décision stratégique pour une évolution créatrice de valeur de Bayer», a-t-il affirmé à Wirtschaftswoche. (ats/nxp)

Créé: 01.06.2016, 10h38

Articles en relation

Monsanto rejette l'offre de rachat de Bayer

Agrochimie Le géant américain a toutefois laissé la porte ouverte à un mariage avec une meilleure dot. Plus...

Monsanto pourrait changer de raison sociale

Décision à prévoir En cas d’absorption de la firme américaine par Bayer, l’entreprise allemande préférerait profiter du crédit de sa propre marque. Plus...

Bayer perd un quart de sa valeur en un mois

Agrochimie Editorial Le raid à 62 milliards sur l’américain Monsanto coûte cher au géant allemand. Son titre s’effondre en Bourse. Plus...

Bayer offre 62 milliards de dollars pour Monsanto

Agrochimie Le prix correspond à 122 dollars par action et vise à acquérir l'entier du capital du fabricant américain de semences OGM. Plus...

Plus de 4000 personnes défilent contre Monsanto

Suisse Les marches organisées à Bâle et Morges ont réuni des milliers de participants. Ils dénoncent les pratiques des géants de l'agrochimie. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.