Rachat: les «sites suisses de Syngenta renforcés»

ChimieL'administrateur principal du groupe bâlois rejette les craintes de certains de voir la recherche et la production délocalisées en Chine.

L'administrateur principal indépendant est convaincu que ChemChina n'est pas intéressé à saigner l'entreprise.

L'administrateur principal indépendant est convaincu que ChemChina n'est pas intéressé à saigner l'entreprise. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le rachat par le groupe chinois ChemChina renforce Syngenta, a déclaré Jürg Witmer, administrateur principal indépendant du groupe agrochimique bâlois, dans une interview à la NZZ am Sonntag. Selon lui, le site de Monthey (VS) va rester la plus grande usine.

«ChemChina est orienté sur le long terme et nous ne devons pas nous justifier à chaque trimestre», a ajouté Jürg Witmer. Selon lui, le nouveau chef Erik Fyrwald a transformé l'entreprise et lui a enlevé ses racines pharmaceutiques.

«C'était nécessaire car nous avions des coûts élevés à Bâle», a ajouté Jürg Witmer, qui a repris la fonction d'administrateur principal indépendant à Michel Demaré après son retrait fin 2017.

Pas de délocalisation

Jürg Witmer rejette les craintes de certains de voir la recherche de Stein (AG) et la production de Monthey (VS) délocalisées en Chine. L'administrateur principal indépendant est convaincu que ChemChina n'est pas intéressé à saigner une entreprise, qu'il a payée 43 milliards de dollars (41,9 milliards de francs au cours actuel).

«Les Chinois ont besoin de nous, exactement comme nous d'eux», a précisé Jürg Witmer. Stein appartient à la pointe de la recherche mondiale agronomique et Monthey reste la plus grande usine. Dans le centre de recherche argovien de Stein, le groupe bâlois emploie 320 personnes et à Monthey 870 collaborateurs.

Jürg Witmer est membre du conseil d'administration de Syngenta depuis 2006. Connaisseur de la Chine, il est la personne de contact avec ChemChina, dont il connaît le président du conseil d'administration Ren Jianxin depuis longtemps. (ats/nxp)

Créé: 22.04.2018, 13h06

Articles en relation

OGM non approuvés: Syngenta verse 1,5 milliard

Suisse Le groupe agrochimique bâlois avait vendu du maïs OGM encore non autorisé en Chine. Un accord a été conclu avec des acteurs du monde agricole. Plus...

L'action de Syngenta sera retirée le 8 janvier

Bourse suisse Le groupe agrochimique bâlois ne figurera plus parmi les sociétés négociées à la Bourse suisse dès le 8 janvier. Plus...

Syngenta inaugure son nouveau bâtiment

Canton du Valais Afin de se conformer aux standards actuels, le groupe bâlois a investi 6,7 millions de francs sur son site de Vouvry. Plus...

Syngenta opposé à l'interdiction de pesticides

Agriculture Le fabricant de produits phytosanitaires bâlois s'insurge contre la possible proscription de certains insecticides par l'UE. Plus...

ChemChina a de grands projets pour Syngenta

Chimie Le groupe chinois veut doubler les ventes du groupe bâlois d'ici cinq à dix ans. Une nouvelle entrée en bourse est également étudiée. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...