Raiffeisen ne goûte pas la romance de Patrik Gisel

BanqueLa banque négocie avec son directeur afin que ce dernier parte avant la fin de l'année comme initialement prévu. Une histoire de coeur a précipité la décision.

Le départ de Patrik Gisel chez Raiffeisen pourrait intervenir encore plus vite que prévu.

Le départ de Patrik Gisel chez Raiffeisen pourrait intervenir encore plus vite que prévu. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La banque Raiffeisen espérait retrouver le calme après le scandale Pierin Vincenz. Elle avait même trouvé un accord avec le directeur général Patrik Gisel pour qu'il quitte son poste à la fin de l'année. Mais le principal intéressé n'ira peut-être pas jusqu'à là, comme l'explique le Tages-Anzeiger.

Les deux parties négocient activement pour un départ anticipé. La décision, qui pourrait être annoncée dans les prochains jours, reflète la fin de la relation de confiance entre la banque et Patrik Gisel.

Une romance avec une ex-administratrice

Le conseil d'administration n'a en effet pas apprécié d'apprendre par la SonntagsZeitung la romance qu'entretenait son directeur général avec Laurence de la Serna, une ancienne administratrice de Raiffeisen! Patrik Gisel a reconnu les faits lors d'une séance.

Laurence de la Serna a quitté l'instance de surveillance en juin, évoquant des raisons personnelles et des changements dans son environnement professionnel. Patrik Gisel précise bien que leur relation n'a commencé qu'après cette démission mais le conseil d'administration en doute fortement. La banque se refuse à tout commentaire.

Une liste réduite à l'étude

Selon des sources internes, le conseil d'administration n'a pas encore trouvé de remplaçant pour succéder à Patrik Gisel. La procédure est en cours et une liste réduite de candidats est à l'étude. Une annonce pourrait être faite dans les deux semaines suivant l'assemblée des délégués.

La banque est nettement plus avancée pour le poste de président du conseil d'administration. Le candidat désigné est pour le moment Guy Lachappelle, ancien directeur de la banque cantonale de Bâle. Comme il est soutenu par les principaux présidents de région, son élection ne fait aucun doute. Reste à voir son score lors de l'assemblée extraordinaire des délégués le 10 novembre.

Un boulet pour le candidat

L'incertitude ambiante dans la banque décourage des candidats potentiels pour la succession de Patrik Gisel. Un directeur expérimenté qui a été approché par plusieurs représentants de Raiffeisen a préféré renoncer. Surtout que Guy Lachappelle traîne un boulet qui pourrait devenir gênant.

La banque cantonale de Bâle fait l'objet d'une procédure pénale administrative de la part du Département fédéral des finances (DFF). Berne soupçonne l'établissement d'avoir déposé plainte pour blanchiment d'argent trop tard dans le scandale de la société d'investissement ASE.

La plainte n'est pas dirigée contre Guy Lachappelle mais certains au sein de Raiffeisen se demandent comment il n'aurait pas pu être au courant en tant que directeur général. (nxp)

Créé: 08.11.2018, 09h57

Articles en relation

Guy Lachappelle désigné président de Raiffeisen

Suisse Guy Lachappelle, actuel directeur général de la Banque cantonale de Bâle, rejoint la banque Raiffeisen. Plus...

En pleine tourmente, Raiffeisen boucle en recul

Banque La banque coopérative a connu une période troublée en raison de critiques sur sa gouvernance. Les finances s'en ressentent. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...