Passer au contenu principal

SuisseRebond d'optimisme en début d'année selon le KOF

L'industrie manufacturière, dont les indicateurs se redressent, génère une vague d'optimisme en Suisse en début d'année.

La construction reprend du poil de la bête en ce début d'année.
La construction reprend du poil de la bête en ce début d'année.
Keystone

L'horizon se dégage pour la conjoncture suisse en 2020 avec une progression de 3,9 points du baromètre KOF à 100,1 points. Cet optimisme est à mettre sur le compte de l'industrie manufacturière, dont les indicateurs se redressent, selon les économistes du Centre d'études conjoncturelles de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) jeudi.

C'est mieux qu'attendu: les économistes sondés par AWP prévoyaient que le baromètre conjoncturel du KOF s'établirait en janvier entre 95,5 et 97,2 points. En deux mois, la poussée a atteint 7,6 points, souligne le communiqué.

Dans le secteur manufacturier, dont la construction, les indicateurs se sont améliorés. Les économistes ont perçu une embellie dans la construction mécanique, le secteur des produits chimiques, pharmaceutiques et plastiques. En revanche, l'industrie électronique et le secteur des métaux ne suivent pas le rythme.

L'évolution est aussi légèrement positive pour la demande étrangère, l'hôtellerie, les services financiers et d'assurances. Les perspectives de consommation restent inchangées. Mercredi, l'indice CS-CFA compilé par Credit Suisse et la faîtière des analystes financiers a reflété un optimisme similaire. Il est ressorti en janvier pour la deuxième fois d'affilée en territoire positif à 8,3 points.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.