Record pour la Banque cantonale de Fribourg

Exercice 2019L'établissement a dégagé un bénéfice net record de 131,6 millions de francs. Communes, paroisses et canton ont de quoi se réjouir.

L'établissement fribourgeois la onzième banque cantonale de Suisse.

L'établissement fribourgeois la onzième banque cantonale de Suisse. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Banque cantonale de Fribourg (BCF) a dégagé en 2019 un bénéfice net de 131,6 millions de francs ( 2,2%), un niveau record pour la 26e année de suite. A l'instar du secteur, elle est confrontée aux défis posés par le changement structurel en cours.

La performance n'a pas manqué de réjouir le président du conseil d'administration Albert Michel jeudi devant la presse à Fribourg. Tout autant que l'Etat de Fribourg, les communes et les paroisses qui se voient verser 70 millions de francs, dont 60 millions pour le canton, soit plus de 100% du capital de dotation.

Ces 30 dernières années, la BCF a versé à ces collectivités plus de 810 millions de francs. Le bilan arrêté à fin décembre atteint pour sa part 24,6 milliards de francs, soit 1,7 milliard de plus qu'un an plus tôt. Ce qui fait de l'établissement fribourgeois la onzième banque cantonale de Suisse, a relevé Albert Michel.

Changement d'époque

Le président de la BCF a insisté sur les défis qui attendent les banques, dans un contexte difficile marqué par les taux négatifs. «Il y a un changement d'époque. Il faut devancer les besoins de clients qui viennent désormais pour comparer les offres entre acteurs du marché», a-t-il relevé. Fini donc la fidélité aveugle.

Outre les incertitudes géopolitiques, la BCF doit composer avec des taux d'intérêt évoluant à un niveau historiquement bas, qui érode les marges, une réglementation toujours plus lourde et une nécessité de trouver de nouvelles sources de financement.

Sans oublier la numérisation des processus et l'investissement dans l'innovation. C'est pourquoi la BCF, classée depuis 2012 comme la banque cantonale la plus efficace par l'Institut IFZ à Lucerne, doit rester en mouvement, a précisé Edgar Jeitziner, président de la direction générale. En 2020, l'établissement va poursuivre la rénovation des succursales et le renouvellement des bancomats. Par ailleurs, il n'est toujours pas question de répercuter les taux négatifs sur les clients.

Détail des chiffres

A l'actif du bilan, les avances à la clientèle ont augmenté de 4,6% à 19,4 milliards de francs, dont 16,2 milliards ( 5,3%) pour les seules créances hypothécaires. Au passif, les dépôts de la clientèle ont grimpé de 2,9% à 14,4 milliards. A noter que la BCF a gagné quelque 12'000 clients l'an passé.

Sur le plan opérationnel, les produits affichent une hausse de 1,3% à 280,5 millions de francs, l'essentiel venant des opérations d'intérêts ( 4% à 244 millions). Les charges ordinaires ont dépassé 100 millions ( 5 millions à 100,4). Le bénéfice d'exploitation, révélateur de la performance, ressort à 165,6 millions (8,5%). (ats/nxp)

Créé: 13.02.2020, 11h57

Articles en relation

Hauterive victime d'un détournement d'argent

Canton de Fribourg L’auteur présumé du détournement a démissionné en mars de l'an passé. Il a reconnu l’infraction et commencé à dédommager la commune. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.