Le report du vote sur le Brexit fait chuter le SMI

Bourse suisseLes indices à la bourse suisse ont chuté après l'annonce du report du vote du parlement britannique sur l'accord de Brexit.

La Bourse suisse a réagi au report du vote sur le Brexit.

La Bourse suisse a réagi au report du vote sur le Brexit. Image: archive/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Bourse suisse a entamé la semaine sur une note très négative, influencée par le report du vote sur le Brexit. Le SMI a fini nettement sous les 8600 points.

La première ministre Theresa May a annoncé le report du vote qui était prévu mardi et indiqué qu'elle allait retourner à Bruxelles pour s'entretenir avec ses homologues européens et tenter d'obtenir des garanties supplémentaires.

A New York, Wall Street optait résolument pour le rouge après cette annonce après avoir hésité sur la direction à prendre en début de séance. Les investisseurs étaient aussi sensibles à tout soubresaut pouvant affecter les difficiles tractations commerciales entre Washington et Pékin, après une décision judiciaire chinoise interdisant la vente de certains modèles d'iPhone dans le pays.

Le SMI a fini en recul de 2,17% à 8551,02 points, avec un plus bas à 8550,90 et un plus haut à 8718,84 points. Le SLI a cédé 2,36% à 13311,14 points et le SPI 2,14% à 10'002,02 points. Les 30 valeurs vedettes ont fini dans le rouge.

Meyer Burger a chuté de 18,0%

Les moins mauvais du jour sont Geberit (-1,3%), Roche et Temenos (chacun -1,4%). Roche a annoncé le départ du directeur de la division pharma Daniel O'Day, auquel William Anderson, directeur général de la filiale américaine Genentech, succédera. Nestlé (-2,0%) et Novartis (-2,4%) ont plus ou moins suivi le marché.

La lanterne rouge est revenue à un habitué, AMS (-7,4%), qui a souffert d'une réduction d'objectif de cours par un cabinet d'analyste, en plus du camouflet infligé par la justice chinoise à son potentiellement plus gros client Apple.

Les valeurs du luxe Swatch (-3,3%) et Richemont (-3,0%) ont souffert d'une réduction d'objectif de cours par Goldman Sachs qui a confirmé «neutral» pour les deux titres.

Lonza (-2,7%) a noué un partenariat avec l'américain GE Healthcare afin de se doter d'un site de bioproduction en Chine. L'usine doit être inaugurée en 2020 à Guangzhou.

JPMorgan a réduit la recommandation pour Givaudan (-2,6%) à «neutral» de «overweight» et a abaissé l'objectif de cours. Morgan Stanley a relevé l'objectif de cours de Sonova (-2,6%) mais confirmé «underweight».

Au niveau du marché élargi, Meyer Burger a chuté de 18,0%. Credit Suisse a abaissé sa recommandation à «underperform» de «neutral» et réduit l'objectif de cours.

Hochdorf (-4,2%) a de nouveau abaissé ses prévisions annuelles. Il justifie ce réajustement par le recul des prix du beurre et des matières grasses du lait en Europe, ce qui oblige à réévaluer la valeur des stocks, ainsi que par une fin d'année difficile chez Pharmalys Laboratories. (ats/nxp)

Créé: 10.12.2018, 18h33

Articles en relation

Brexit: Bruxelles ne renégociera pas l'accord

Europe L'avertissement de la Commission européenne intervient à la veille du vote au Parlement britannique sur l'accord pour la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne. Plus...

Londres peut décider seul de renoncer au Brexit

Union européenne La Cour de justice de l'Union européenne a suivi l'avis de l'avocat général qui estimait que le Royaume-Uni peut décider seul de renoncer à quitter l'Union européenne. Plus...

May met en garde les députés, à 2 jours du vote

Brexit A deux jours de ce vote à hauts risques, la première ministre a de nouveau mis en garde contre les conséquences d'un rejet du Brexit. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.