Le risque de bulle immobilière en Suisse est réel

Marché immobilierLa situation sur le marché immobilier en Suisse est préoccupante au point que des mesures pour éviter une bulle immobilière pourraient être activées par le gouvernement.

Le président de la BNS est à Genève ce mardi où il a évoqué le risque de bulle immobilière et l'intérêt du maintien du cours plancher avec l'euro.

Le président de la BNS est à Genève ce mardi où il a évoqué le risque de bulle immobilière et l'intérêt du maintien du cours plancher avec l'euro. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«L'évolution du marché reste préoccupante», a affirmé le président de la Banque nationale suisse Thomas Jordan ce mardi à Genève. Avant d'expliquer: «Le volant anticyclique est à disposition et il peut être activé».

La raison? «La croissance du volume des crédits hypothécaires est toujours plus forte que la croissance du produit intérieur brut et les prix de l'immobilier continuent de monter», a encore relevé Thomas Jordan. Selon le président de la banque centrale, les signes de déséquilibre se renforcent et si ces développements persistent, ils aboutiront à de sérieux problèmes.

Des mesures à venir?

«Le volant anticyclique reste à disposition», a déclaré Thomas Jordan.«Le volant anticyclique peut être activé par le Conseil fédéral (gouvernement) sur proposition de la BNS», a-t-il précisé. Il a ajouté qu'aucune communication ne sera faite à cet égard avant que le Conseil fédéral ne rende publique une telle décision. (afp/nxp)

Créé: 12.02.2013, 14h17

Articles en relation

Le taux plancher de 1,20 franc est maintenu

Politique monétaire Malgré le récent affaiblissement du franc par rapport à l'euro, la Banque nationale suisse (BNS) va poursuivre avec le taux plancher de 1,20 franc. Plus...

«Le cours plancher du franc a évité la chute»

BNS Le cours plancher du franc face à l'euro a évité «la destruction de pans entiers de l'économie», selon le président de la BNS. Même si la croissance ralentit, la Suisse ne glissera pas dans la récession, estime Thomas Jordan. Plus...

Thomas Jordan, l'héritier naturel de Philipp Hildebrand

Succession BNS Président ad-intérim de la Banque nationale suisse depuis le 9 janvier, le numéro 2 de l'institut d'émission devient, sans surprise, le numéro 1. Portrait. Plus...

Le cours plancher est adéquat

Ce mardi à Genève, le président de la Banque nationale suisse (BNS) Thomas Jordan a réaffirmé la raison d'être du cours plancher aevc l'euro. «L'euro a repris de la vigueur mais la variation du cours de la monnaie unique européenne depuis le début de l'année est faible», a-t-il expliqué.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Macron et la France bloquée. Paru le 21 avril 2018.
(Image: Valott) Plus...