Roche cède quatre unités en dehors de Suisse

PharmaLe groupe bâlois envisage de fermer ses sites de fabrication en Irlande, Espagne, Italie et aux Etats-Unis.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Roche a annoncé vouloir restructurer son réseau de fabrication de petites molécules. Le groupe pharmaceutique bâlois envisage, par conséquent, de fermer quatre sites de fabrication situés en Irlande, Espagne, Italie et aux Etats-Unis.

La mesure concerne environ 1200 postes, a indiqué jeudi soir la firme dans un communiqué. Afin de limiter autant que possible les suppressions de postes, le groupe recherche activement des repreneurs potentiels.

Des discussions avec les représentants des salariés des pays touchés seront organisées, communique l'entreprise. Un processus de consultation va également être mis sur pied.

Investissements en Suisse

L'opération commencera en 2016 et devrait se terminer d'ici 2021. Les coûts de la restructuration se chiffrent à 1,6 milliard de francs d'ici 2021. Pour 2015, les coûts se montent à 800 millions. Mais, selon la société, ils n'auront qu'une incidence mineure sur le flux de trésorerie disponible cette année.

Roche investira, par ailleurs, 300 millions de francs dans son usine de Kaiseraugst en Argovie. La firme y produira une nouvelle génération de médicaments s'appuyant sur des petites molécules. (ats/nxp)

Créé: 12.11.2015, 18h33

Articles en relation

Roche réalise une belle performance

Pharma Le groupe pharmaceutique bâlois a vu son chiffre d'affaires augmenter en un an de 2% à 35,52 milliards de francs sur neuf mois. A taux de change constants, la progression est de 6%. Plus...

Le patron de Roche espère créer des centaines d'emplois

Pharma Severin Schwan se dit satisfait des résultats de son entreprise et compte développer la production en Suisse. Plus...

Roche soupçonné de corruption en Roumanie

Pharma Le groupe bâlois, comme plusieurs autres pharmas, est soupçonné d'avoir versé des pots-de-vin contre des prescriptions de médicaments. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.