Roche: rachat de Spark menacé par une plainte

Etats-UnisLes velléités d'acquisition d'une firme américaine par le groupe bâlois a du plomb dans l'aile. Une plainte a été déposée.

Une vue du bâtiment de Roche, à Bâle.

Une vue du bâtiment de Roche, à Bâle. Image: Photo d'archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le groupe pharmaceutique Roche pourrait voir ses projets d'acquisition de l'américain Spark Therapeutics contrecarrés par une plainte des actionnaires du spécialiste des thérapies géniques à l'encontre de ses dirigeants devant un tribunal du Delaware.

Selon la plainte rendue publique par l'autorité de tutelle des marchés financiers (SEC), les dirigeants de Spark Therapeutics auraient passé sous silence des informations importantes relatives à la transaction. Sollicité mardi par AWP, le colosse rhénan s'est refusé à tout commentaire.

Valeur remise en doute

Dans le cadre de l'offre publique d'achat (OPA) de Roche annoncée fin février et qui échoit mercredi à minuit, les actionnaires de Spark Therapeutics ont été invités à servir leurs titres au prix proposé de 114,50 dollars pièce, pour un total avoisinant 4,8 milliards de dollars (presque autant en francs).

Les plaignants mettent en doute la juste valeur de l'offre et reprochent à la direction de Spark Therapeutics de leur avoir fourni, dans l'argumentaire obligatoire accompagnant la recommandation de servir leurs actions, des informations en partie incomplètes ou induisant en erreur, notamment au niveau des projections financières.

La SEC indique également que la firme américaine et son conseil d'administration considèrent les plaintes comme infondées. Ces derniers entendent conjointement avec Roche se défendre contre ces prétentions. (ats/nxp)

Créé: 02.04.2019, 09h25

Articles en relation

Roche va s'emparer de Spark Therapeutics

Génétique Le groupe pharmaceutique bâlois met 4,3 milliards sur la table pour prendre le contrôle du spécialiste des thérapies géniques. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.