Roche se réorganise et biffe 170 postes

PharmaRoche réorganise son secteur Science appliquée. Le groupe pharmaceutique bâlois supprimera dans cette restructuration 170 emplois à l'étranger.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le groupe pharmaceutique bâlois Roche réorganise son secteur Science appliquée, une unité de sa division Diagnostics. Cette restructuration coûtera 170 emplois, dont 110 à Penzberg (Allemagne) et 60 à Branford (Etats-Unis), a annoncé la multinationale mardi.

Cette réorganisation doit permettre de mieux réagir aux besoins de la science et des marchés, explique Roche dans un communiqué. Elle vise aussi à améliorer le flux des technologies de la recherche vers l’activité de diagnostic clinique.

Pour mémoire, Roche emploie 82’000 personnes dans le monde. Le groupe a réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires de 45,5 milliards de francs, avec à la clé un bénéfice net de 9,77 milliards. (ats/nxp)

Créé: 23.04.2013, 08h10

Articles en relation

Roche a bien démarré l'année 2013

Pharma Le groupe bâlois Roche a augmenté son chiffre d'affaires au premier trimestre de 5% par rapport à la même période de l'an dernier à 11,59 milliards de francs. Plus...

Roche a fait progresser son bénéfice de 2% en 2012

Pharma Roche a enregistré en 2012 un bénéfice net en hausse de 2% à 9,77 milliards de francs. Plus...

Roche et Swiss Re meilleures entreprises mondiales

développement durable Roche, Swiss Re, ainsi que douze autres entreprises suisses, se classent parmi les meilleures mondiales en matière de durabilité. L'Europe n'a plus le monopole exclusif en matière de responsabilité sociale. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.