Passer au contenu principal

PharmaRoche repousse son offre sur Spark

La date butoir pour le rachat de Spark par Roche a été reportée une nouvelle fois pour permettre aux régulateurs de finaliser leurs analyses.

La tour de Roche à Bâle.
La tour de Roche à Bâle.
Keystone

Le laboratoire Roche a repoussé une nouvelle fois l'échéance de son offre publique d'achat sur le développeur américain de thérapies géniques Spark Therapeutics. L'opération doit être clôturée au 1er octobre, contre précédemment le 3 septembre.

La date butoir a été reportée une nouvelle fois pour permettre aux régulateurs américain Federal Trade Commission et britannique Competition and Markets Authority de finaliser leurs analyses du dossier, a précisé mardi le groupe pharmaceutique bâlois dans un communiqué.

Les autres termes de l'arrangement conclu en début d'année entre Roche et les responsables de la firme de Philadelphie, valorisant celle-ci à 4,3 milliards de dollars, demeurent inchangés. Les actionnaires de Spark se voient ainsi toujours offrir 114,50 dollars en liquide par titre, correspondant à une prime de 122% sur le cours de clôture du 22 février.

Validation à l'unanimité

Les conseils d'administration des deux protagonistes avaient validé l'opération à l'unanimité, mais une fronde des actionnaires tend à compliquer l'opération. Le taux d'acceptation de l'offre est ainsi progressivement passé de près de 30% début avril à 24,1% au dernier pointage.

Le directeur général de Roche, Severin Schwan, avait récemment assuré tabler sur une finalisation de la transaction avant la fin de l'année encore.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.