Passer au contenu principal

Un romand au 4e rang du travail temporaire

En prenant le contrôle de l’alémanique Global Personal Partner, le lausannois Interiman talonne les rois du secteur.

A Genève, Interiman arrive même en deuxième position à égalité avec Manpower, juste derrière Adecco.
A Genève, Interiman arrive même en deuxième position à égalité avec Manpower, juste derrière Adecco.
DR

Une fois n’est pas coutume, c’est un groupe romand qui prend une dimension nationale en acquérant une entreprise suisse alémanique. La société lausannoise Interiman, forte d’un chiffre d’affaires de 156 millions de francs, de 167 employés et de 51 succursales, a ainsi annoncé lundi soir avoir pris le contrôle sur la société argovienne Global Personal Partner. Cette entreprise de Neuenhof, située au sud de Baden, décompte, elle, plus de 70 millions de recettes, 40 employés et 12 bureaux. Le nouveau-né pèse ainsi 226 millions de francs et emploie 207 collaborateurs, sur un marché du travail temporaire toujours très local et fragmenté.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.