Romande Energie s’installe à l’EPFL

ÉlectricitéLa décentralisation progressive de la production d’énergie pousse le fournisseur romand à ouvrir un Smart Lab à l’EPFL.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Il est terminé le temps où Romande Energie se contentait d’apporter simplement de l’énergie produite par un barrage au propriétaire de villa. Ces dernières années, la production d’énergie n’a en effet cessé de se décentraliser, bouleversant les flux au sein du réseau. «Le problème est que ce dernier n’a pas été conçu pour ce qui ressemble de plus en plus à une toile d’araignée et nécessite d’être complètement repensé», explique son directeur général, Pierre-Alain Urech.

Pour répondre aux défis qui attendent leur branche, le 1er fournisseur de Suisse romande prévoit de constituer une petite équipe de 4 à 6 personnes. Installée dès cet été au Parc de l’Innovation de l’EPFL, elle aura l’avantage d’être plongée dans le cœur romand des nouvelles technologies, dont la domotique avec des start-up comme DomoSafety ou eSMART. «Toute cette sphère de ce que l’on appelle la Smart Energy nous ouvre un vaste champ d’opportunités», assure son CEO.

Finance et France

Concernant ses résultats financiers présentés lundi matin, le groupe affiche des revenus records, dépassant pour la première fois la barre symbolique des 600 millions de francs. Romande Energie renoue surtout avec des bénéfices nets en forte hausse, passant de 1 million en 2015 à 114 millions l’année dernière. «Étant donné le contexte énergétique actuel en Europe, avec un marché toujours autant dérégulé et volatile, ces résultats sont solides», juge son directeur financier, Denis Matthey.

La situation actuelle compromet toutefois les investissements du groupe, selon Pierre-Alain Urech. Le patron regrette notamment de ne pas être parvenu à acquérir les 49% du portefeuille d’Alpiq dans la production hydraulique, faute d'un accord sur le prix. «Nous ne sommes pas prêts à payer n’importe quel montant juste parce que nous sommes actionnaires de cette entreprise», explique-t-il en soulignant rester «ouvert à toutes nouvelles négociations».

Quoi qu’il en soit, faute de mieux, Romande Energie se renforce en France avec l’acquisition récente de 5% des parts de Icaunaise (société détentrice de six centrales hydroélectriques en France) dont une option de rachat de 95% des actions restantes. (24 heures)

Créé: 10.04.2017, 17h13

Articles en relation

Romande Energie a progressé en 2016

Bilan Le fournisseur d'électricité a vu son résultat net passer de 1 million de francs à 114 millions. Plus...

Doris Leuthard défend la stratégie énergétique

Votation du 21 mai Pour la ministre, la loi sur l'énergie permettra de réduire la consommation, d'améliorer l'efficacité et de promouvoir le renouvelable. Plus...

Alpiq et Axpo pourraient demander des subventions

Suisse L'actionnaire des centrales nucléaires de Gösgen (SO) et Leibstadt (AG), Alpiq, et l'exploitant Axpo n'excluent pas une possible aide fédérale. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Dès la mi-septembre, le parking «longue durée» de la place Bellerive, à Lausanne, prisé des familles, ainsi que le P+R d'Ouchy seront payants les dimanches. Plus de mille places sont concernées. Paru le 22 août.
(Image: Bénédicte) Plus...