Passer au contenu principal

Salaire du patron de Richemont en hausse

Richemont augmente le salaire de plusieurs de ses dirigeants. Le groupe annonce un chiffre d'affaires de 15,7 milliards de francs.

En tout, la rémunération des dirigeants du groupe de luxe atteint 30,4 millions de francs.
En tout, la rémunération des dirigeants du groupe de luxe atteint 30,4 millions de francs.
Keystone

Le groupe de luxe Richemont a gratifié sa direction pour l'exercice 2018/2019 de salaires majoritairement en hausse par rapport à l'exercice précédent. Le total des rémunérations des membres du conseil d'administration a lui été sabré.

Jérôme Lambert, qui a pris la direction du groupe cet automne après avoir été chef des opérations (COO), a reçu une rémunération de 5,4 millions de francs, contre presque 5 millions auparavant.

Rémunérations

La plus grosse paie, même si elle est en recul, revient au patron de Cartier, Cyrille Vigneron. Il a gagné 5,6 millions de francs, contre 6,0 millions l'année précédente. Cartier, connue pour ses montres et ses bijoux, est la marque la plus importante du groupe.

Le chef des finances Burkhart Grund obtient 5,4 millions contre 3,2 auparavant. Nicolas Bos, le patron de l'autre grande marque de bijoux Van Cleef&Arpels, bénéficie d'un salaire de 4,9 millions, contre 4,6. Les marques de bijoux (Cartier et Van Cleef&Arpels) représentent 51% des ventes du groupe.

Sophie Guieysse, directrice des ressources humaines et membre exécutif du conseil d'administration depuis l'automne dernier n'a elle encaissé «que» 1,9 million. En tout, la rémunération des dirigeants de Richemont atteint 30,4 millions de francs, en progression de 14% par rapport au précédent exercice.

Chiffre d'affaires

Son président et actionnaire principal Johann Rupert a lui été gratifié de 2,7 millions de francs, contre plus de 3 millions précédemment. La rémunération des membres du conseil d'administration a été clairement revue à la baisse à 7,6 millions, contre 12 millions en 2017/2018. Il ne compte plus que 20 administrateurs, contre 27 lors de l'exercice précédent.

Le chiffre d'affaires du groupe de luxe s'est inscrit à 13,99 milliards d'euros (quelque 15,7 milliards de francs), soit une hausse de 27% sur un an. La croissance a été portée notamment par les acquisitions des plateformes de vente en ligne Yoox Net-a-porter et Watchfinder.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.