Passer au contenu principal

Le Salon de l’auto boucle sur une chute de fréquentation de 9%

En tout, seules 602 000 personnes se sont rendues à la manifestation phare du secteur automobile, à Genève.

Sur le long terme, son directeur André Hefti estime toutefois que le Salon de l’automobile va bel et bien devoir «évoluer en ne se concentrant plus forcément sur l’automobile, mais en embrassant tous les problèmes liés à la mobilité».
Sur le long terme, son directeur André Hefti estime toutefois que le Salon de l’automobile va bel et bien devoir «évoluer en ne se concentrant plus forcément sur l’automobile, mais en embrassant tous les problèmes liés à la mobilité».
Keystone

Les premiers chiffres disponibles l’avaient laissé entendre: le Salon de l’automobile de Genève attire de moins en moins de monde. En tout, seules 602 000 personnes se sont finalement rendues à cette manifestation phare du secteur, annonçant chaque année l’arrivée imminente du printemps. À titre de comparaison annuelle, cela débouche sur une baisse de fréquentation de 9%.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.