Le Salon de l'Auto s'allie avec le salon de l'électronique berlinois IFA

GenèveL'absence d'Opel cette année à Palexpo pousse la manifestation à réagir. Et à contrer la concurrence du CES de Las Vegas

Le Salon de l'auto (photo d'archives).

Le Salon de l'auto (photo d'archives). Image: Georges Cabrera

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les responsables de l'organisation du Salon international de l'automobile de Genève ont annoncé ce mardi matin le lancement de Shift Automotive, un événement commun avec l'IFA berlinois, le plus grand salon dédié à l'électronique grand public en Europe. Objectif, enrayer la désertion des constructeurs dont un nombre croissant repensent leur participation aux salons de l'Auto – qu'il s'agisse de celui de Genève, le plus important du Vieux-Continent, Paris ou Francfort – au profit de rassemblements dédiés aux nouvelles technologies dont sont truffées les automobiles.

Cette année, Opel, mais aussi DS, Infiniti, Cadillac et Chevrolet seront ainsi absents de la grand-messe annuelle de la voiture à Palexpo.

«Nous nous devions de réagir»

«Pour plusieurs constructeurs, la présence au Salon n'est plus un 'must' mais dépend de la présentation d'un nouveau modèle ou de leur santé financière, nous nous devions de réagir», a annoncé ce matin Maurice Turrettini, le président de la manifestation genevoise, lors de la présentation du programme de la 88e édition, qui ouvre ses portes au public le 8 mars.

La menace vient à la fois des «événements» promotionnels décalés organisés par les marques, mais surtout du CES, l'immense show dédié aux nouveautés dans l’électronique, qui se tient chaque mois de janvier à Las Vegas. Depuis trois ans, la place qu'occupent les constructeurs automobiles dans ce qui était jusque-là un grand rassemblement de «geeks» n'a de cesse de croître: cette année leur surface d'exposition était supérieure de 20% à celle affichée une année auparavant.

La tentative de réponse, organisée en partenariat avec Palexpo et Messe Berlin, a un nom : Shift Automotive. Cette convention de spécialistes de l'électronique embarquée et de pontes de l'automobile se réunira deux fois par an, à Genève et Berlin. «Il était indispensable de mêler les deux secteurs», reconnaît Maurice Turrettini.

La première édition aura lieu à l'occasion de l'Internationale FunkAusstellung (IFA) berlinois, les 4 et 5 septembre prochain. Un rendez-vous incontournable sur le Vieux-Continent pour les géants asiatiques de l'électronique, au point que le CES américain n'a jamais réussi à établir une version européenne de sa manifestation.

Le pendant genevois du Shift Automotive sera organisé lors du prochain Salon de l’auto de mars 2019. Outre de nombreuses rencontres et conférences organisées, un espace entièrement dédié aux nouveautés en matières d'électronique automobile et de voiture autonome devrait être situé au cœur des halles d'exposition.

(24 heures)

Créé: 20.02.2018, 15h21

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 20 septembre 2018.
(Image: Bénédicte) Plus...